René Gendrin

De Wikimanche

Portrait de René Gendrin

René Jacques Gendrin, le 12 février 1884 et mort à Suippes (Marne) le 25 novembre 1914, est une personnalité militaire de la Manche, « Mort pour la France ».

Biographie

René Gendrin est le fils de René Henry Gendrin, né en 1856 à Saint-Vigor-des-Monts, directeur l'école primaire supérieure de Saint-Lô et de Marguerite Seonnet [1]. Il est marié à Marie Launette. Le couple a deux enfants et réside au 26 de la rue Saint-Georges à Saint-Lô.

Recruté à Saint-Lô sous le matricule 893, il est capitaine au sein du 336e régiment d'infanterie. Il est tué à la tête de sa compagnie lors de l'assaut des tranchées allemandes.

La mention « Mort pour la France » lui est attribuée.

Il est inhumé au cimetière de Suippes-ville dans la Marne.

Son frère Maurice Gendrin, né le 6 mai 1895 à Saint-Lô, ingénieur des mines, sera directeur de la société cartonnière de Kaysersberg (Haut-Rhin) et chevalier de la Légion d'honneur[2].

Distinctions

  • Légion d'honneur
  • Croix de guerre

Hommages

Notes et références

  1. « Acte de naissance n° 25 », Archives de la Manche, archives communales de Saint-Lô, 1884 E21, page 25/211.
  2. Notice c-338432, Base Leonore

Source