Raymond Raux

De Wikimanche

Raymond Raux, né à Cherbourg le 29 septembre 1921, mort dans la baie de Lübeck-Neustadt en Allemagne le 3 mai 1945, est un déporté de la Manche.

Raymond Raux est déporté à bord d'un train qui quitte Compiègne-Royallieu (Oise) le 4 juin 1944 à destination du camp de concentration de Neuengamme (Allemagne). Dans ce convoi, se trouvent 2 062 hommes dont les Manchois Boulot , Danlos, Desgranges, Desgranges, Guillaume, Houssin, Legourd, Lepeu, Lepoil, Madeline, Ruault et Yau.

À son arrivée au camp de Neuengamme, Raymond Raux se voit attribuer le matricule 33628. Il intègre le kommando Hannover-Misburg travaillant pour des entreprises de raffinerie Deurag. Des détenus réalisent également des travaux de déblaiement et de construction.

Devant l'avance alliée, comme il n´y avait plus de camps pour recevoir les détenus évacués du camp central, le chef de district de Hambourg réquisitionne des bateaux sur lesquels sont embarqués, à Lübeck, plus de 9.000 détenus dont Raymond Raux. Entassés dans les cales, beaucoup d´entre eux pé rissent de faim, de soif et de maladies.

Le 3 mai 1945, au cours d´un raid aérien de l´armée britannique destiné à empêcher le repli d´une partie des troupes allemandes par la Baltique, le Cap Arcona et le Thielbek, deux bateaux ancrés devant Neustadt, prennent feu. Environ 6.600 détenus périssent dans les flammes, se noyent ou sont abattus en essayant de se sauver. Seuls 450 survécurent.

Raymond Raux trouve la mort dans ces naufrages dans la baie.

Lien interne