Raymond Potier

De Wikimanche

Raymond Potier, né le 17 août 1914, mort à Saint-Lô le 1er octobre 1942, est un résistant de la Manche.

Raymond Potier habite Équeurdreville, militant du Parti communiste, il adhère en 1941 au mouvement de Résistance Front national. Il assiste aux réunions clandestines, qui se tiennent souvent au domicile de Pierre Vastel ou chez Marie Lesage, recrute des partisans et assure la diffusion de tracts, journaux et toutes autres publications patriotiques. Désireux de se battre d’une façon plus complète, Raymond Potier intègre le groupe des Francs-tireurs et partisans français, « Valmy », de Cherbourg, qui mène diverses actions de sabotage sur des entrepôts allemands.

Il est arrêté le 8 juillet 1942 lors d’une vaste opération de police, organisée, entre autres, par le policier français pro-allemand Laniez. Condamné à mort par le tribunal militaire allemand de Saint-Lô, il est fusillé le 1er octobre 1942.

Source

  • André Defrance, représentant des FFI-FTPF pour le département de la Manche : Attestation d’activité dans la Résistance de Raymond Potier, 28 juin 1949.