Raymond Jupille

De Wikimanche

Raymond Jupille, né à Bretteville-en-Saire le 28 mai 1913, mort le 24 février 1997, est un peintre de la Manche.

À partir de 1924, il fait ses études au lycée de Cherbourg, puis à l’École supérieure des Beaux-Arts de la même ville de 1930 à 1933. Il poursuit ses études à l'École des beaux-arts de Paris de 1934 à 1938.

Il est l'élève du peintre Émile Dorrée.

Atelier de lithographie : Louis Huvey.

Atelier de peinture : Lucien Simon (1936-1937)

Militaire : 1938-1940

Professeur de dessin au Centre de formation professionnelle de Pantin (1941-1946)

Expose au Salon des moins de trente ans, puis au Salon des Indépendants depuis 1941.

Salon d'Automne 1941

Membre du Comité des artistes peintres professionnels Sociétaire de la Société nationale des Beaux-arts Salon International des Beaux Arts-Terres latines Salon de la Marine. Salon du dessin et de la peinture à l'eau dont il est secrétaire général pendant vingt ans. Salons Comparaisons-Salons régionaux Œuvres achetées par la Chambre de commerce et le musée de Cherbourg, par la ville de Paris, par l'État. Commande de 1 % à Moulins (Allier)-architecte L. Marol Décors pour le Syndicat des fondeurs (fresques et vitrail)

Techniques : peinture, dessin, céramique, tapisserie (stage en 1949 avec René Perrot, à Felletin), lithographie, vitraux (Chapelle des Marins à Saint-Vaast-la-Hougue) Prix de l'Île de la Réunion-Société internationale des Beaux-arts. Prix de la Tunisie en 1973 Prix Taylor Médaille d'argent de l'enseignement technique en mars 1963 Palmes académiques au titre de l'enseignement technique pour travaux exécutés dans l'enseignement professionnel et pour le Syndicat général des fondeurs de France. Membre du comité Taylor depuis 1973 Formateur au CFTA (Centre de formation aux techniques artistiques) :

Lauréat de l'Institut. Prix Louis Weiller, Prix Delmas

Hommage à Raymond Jupille par Jean Cluseau-Lanauve, président du Salon du dessin et de la peinture à l'eau :

« C'est en 1933 que débarqua à Paris, venant de sa Normandie natale, un grand Vicking barbu, un carton sous le bras, pour se présenter à l'École nationale des beaux-arts où il fut accepté d'emblée. Car déjà ce carton recélait en puissance ce qu'allait devenir le peintre Raymond-Jean Jupille.

Aux dessins et croquis sur nature allaient se succéder de grandes aquarelles et des toiles de chevalet. Il répond aussi avec bonheur à des commandes de décors muraux et de vitraux. Dans tout son oeuvre se retrouve son esprit clair et réfléchi qui sait traduire avec joie les visions de la nature et la richesse de la couleur.

Sa bonne humeur et son dévouement l'entourèrent d'une sympathie générale, aussi se vit-il confier très tôt des responsabilités au sein de plusieurs groupements, dont le Salon du dessin et de la peinture à l'eau, où il est le très actif membre du comité dès 1959, avant d'en devenir le secrétaire général.

Artiste complet, sa parfaite connaissance du métier et des techniques font de R.J. Jupille, durant quelques décades (décennies) un professeur d'art dont les conseils et les corrections qu'il donne à l'École ABC de Paris sont toujours appréciés et estimés.

Donner est un art. Qui peut mieux donner que cet artiste de grande culture, passionné d'art qui est toujours si proche des autres. »

Une association Les Amis du peintre R. Jupille, présidée par la fille de l' artiste, a vu le jour voici quelques années. Elle est garante des oeuvres de l'artiste (expertises, publications, droits, expositions etc.).