Pyral

De Wikimanche

Pyral est une ancienne entreprise de la Manche basée à Avranches.

Elle est spécialisée dans la fabrication de bandes magnétiques.

Historique

En 1985, elle quitte Créteil (Val-de-Marne) pour s'installer rue de la Division-Leclerc [1], sur le site de Quadrimetal offsett[2].

Elle est d'abord une filiale d'EMTEC, de BASF en 1992, puis de Rhône-Poulenc. Elle prend son indépendance en 2004.

En 2004, elle est rachetée par le groupe suisse Panachem SA [3].

En 2011, elle reprend l'activité de l'entreprise néerlandaise RMGI [1]. Pour absorber ce surcroît de travail, elle construit un nouveau bâtiment dont le coût est de 2,5 millions d'euros [1]. Lancée avec six mois de retard, cette activité fait perdre beaucoup d'argent à Pyral [3].

Le 1er octobre 2013, le Tribunal de commerce de Coutances place l'entreprise en redressement judiciaire [1]. Le 6 janvier 2015, celui-ci choisit comme repreneur l'entreprise Mulann, de Lannion (Côtes-d'Armor) [4].

Chiffre d'affaires

Son chiffre d'affaires est de 7,4 millions d'euros en 2012 (6,86 M€ en 2011, 7,07 M€ en 2010).

Effectifs

Pyral emploie 31 salariés en janvier 2015 au moment de la reprise par Mulann[4] (43 en 2013, 48 en 2010).

Administration

Adresse : 53, rue de la Division-Leclerc
50307 Avranches Cedex
Tél. 02 33 68 68 00

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Mauricette Guittard, « À Avranches, Pyral connaît des difficultés », Ouest-France, 4 octobre 2013.
  2. Notice 50.0005, base de données Basol, ministère de la Transition écologique et solidaire
  3. 3,0 et 3,1 « À Avranches, Pyral cherche repreneur », Ouest-France, 30 septembre 2014.
  4. 4,0 et 4,1 « Mulann rachète l'entreprise Pyral », lamanchelibre.fr, site internet, 8 janvier 2015 (lire en ligne) ; « À Avranches, Pyral rachetée par Mulann », Ouest-France, 14 janvier 2015.

Lien interne