Promenade du Plat-Gousset (Granville)

De Wikimanche

Le Plat-Gousset (début 20e siècle).
Une plage très fréquentée aux beaux jours.

Le Plat-Gousset est une promenade littorale de la Manche, située à Granville.

Histoire

La promenade doit son nom, paraît-il, à ce qu'on allait s'y promener lorsqu'on avait perdu tout son argent au casino !

Un premier aménagement est réalisé en 1859 lors de la construction du premier casino[1]. La terrasse est rallongée de 80 mètres par la municipalité, quand est inauguré le nouveau casino, en 1910 [2]. Au pied des falaises au sommet desquelles sont situés les établissements de thalassothérapie et le musée Christian-Dior a été construite une promenade en béton.

À la pleine mer, par fort vent d'ouest, les effets de vagues sont spectaculaires. Début mars 2008, le poste de secours, les bancs en pierre et le parapet de la promenade sont détruits par une tempête. Les dégâts sont importants : 253 000 € de travaux [3].

En décembre 2010, la préfecture de la Manche classe en zone rouge (secteur à fort enjeu) une partie de la promenade[4]. La ville est contrainte de reculer quelques cabines de bain et des travaux de consolidation de la falaise sont ordonnés.

Situation

La promenade, qui surplombe la plage du Plat-Gousset, part du casino, place du Maréchal-Foch, sur la face nord de la pointe du Roc, longe le Normandy Hôtel, centre de thalassothérapie et se poursuit en direction de Donville-les-Bains.

Des cabines ainsi qu'un poste de secours y sont disposés.

À la fin de la promenade, un petit escalier arpente la falaise et remonte jusqu'au chemin du Noroît, au jardin Christian-Dior et au cimetière Notre-Dame.

Le Plat-Gousset en 2016.

On peut y voir au large l'archipel de Chausey.

Chargement de la carte...


Notes et références

  1. Bains de mer et thermalisme en Normandie, Annales de Normandie, 2002, p.169.
  2. lamodesurgravure.com..
  3. granville.maville.com, 14 mars 2008.
  4. « Plan de prévention des risques naturels prévisibles de mouvements de terrain des communes de Granville et de Donville-les-Bains », Préfecture de la Manche, décembre 2010 (lire en ligne).

Lien interne