Plateforme d'accostage de Querqueville

De Wikimanche

La plateforme.

La plateforme d'accostage de Querqueville ou Quatre pattes [1], est un équipement du port de Cherbourg.

Elle se situe à l'est de la digue de Querqueville.

Elle est construite à l'initiative de la Marine nationale après la Seconde Guerre mondiale,vraisemblablement entre 1945 et 1948 par l'arsenal [2].

Elle est destinée à permettre des essais de lancement de torpilles à travers toute la longueur de la Grande rade de Cherbourg, jusqu'à la digue de Collignon [2]. Elle aurait peu servi voire pas du tout.

Depuis 2016, un arrêté du Préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord en interdit l'accès [3] et depuis 2018, un balisage par quatre bouées et un cordon flottant sont mis en place par l'USID de Cherbourg [1] pour dissuader les bateaux d'y accoster et les nageurs inconscients du danger de s'en approcher.

En décembre 2019, le Marine nationale lance un appel d'offres pour démanteler cette structure.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Cherbourg : il est interdit d’accéder au « quatre pattes » au large de Querqueville », La presse de la Manche, site actu.fr, 20 juillet 2018
  2. 2,0 et 2,1 « Études relatives au démantèlement de la plateforme de Querqueville située en grande rade », Marchés publics, ministère des Armées, 12 décembre 2019.
  3. Arrêté préfectoral n° 76/2016 du 29 juillet 2016 - Interdisant l'accèsà la plateforme métallique située dans la grande rade de Cherbourg-en-Cotentin (50), (voir en ligne).