Plage des Mielles (Cherbourg)

De Wikimanche

La plage et l'établissement des bains.

La plage des Mielles est une ancienne plage de Cherbourg-en-Cotentin.

Son nom vient du mot manchois « mielle ».

Elle s'étendait de Cherbourg jusqu'au Becquet de Tourlaville [1][2].

Histoire

L'emplacement a été habité et cultivé sous la domination romaine [3]. On y a retrouvé des débris de constructions, ainsi que de nombreuses tuiles, des médailles et d'autres objets antiques [3].

Ces dunes sont vendues en 1826 et une autre partie en 1828 pour y construire, en retrait, à partir de 1827, un établissement de bains de mer [2], ainsi que le premier casino de Cherbourg.

Les travaux de terrassement sur deux cents hectares permettent de trouver « des fragments de vases antiques, environ 400 médailles romaines, la plupart en bronze, quelques impériales, des figurines, un ancien puits et des débris qu'on jugea être les vestiges d'une habitation romaine » [2].

Elle est détruite par la construction de la darse transatlantique.

Histoire

Le 1er janvier 1828, une terrible tempête jette 16 navires sur cette plage, « les uns brisés, les autres démâtés, tous endommagés » [2].

Les premières courses hippiques de Cherbourg ont lieu là [4].

Notes et références

  1. T. B., « La digue de Collignon », Reflets, bulletin municipal de Tourlaville.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Voisin La Hougue, Histoire de la ville de Cherbourg (continuée de 1728 à 1835 par Vérusmor), Impr. Boulanger, Cherbourg, 1835, p. 344-346.
  3. 3,0 et 3,1 Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie, Mancel éditeur, Caen, 1830.
  4. « Courses de Cherbourg », Annuaire de la Manche, vol. 12, 1840, p. 285.

Lien interne