Actions

Place du Général-de-Gaulle (Cherbourg-Octeville)

De Wikimanche

Place du Général-de-Gaulle, fontaine Mouchel et théâtre de Cherbourg.
Plaque commémorative

La place du Général-de-Gaulle est une place de Cherbourg-Octeville, commune déléguée de Cherbourg-en-Cotentin.

Son nom honore la mémoire du général de Gaulle (1890-1970), chef de la France libre de 1940 à 1943, et futur président de la République de 1959 à 1969.

Situation

Vue ancienne.

Elle est délimitée par la rue du Maréchal-Foch, la rue des Tribunaux et la rue Collart.

Elle reçoit la rue du Château et la rue Jean-Baptiste Biard.

La place fait office de parvis au théâtre de Cherbourg. La fontaine Mouchel se trouve en son centre. Elle est également bordée par l'immeuble du Crédit lyonnais [1].

Chargement de la carte...


Histoire

Jour de marché.
Arrêt du tramway.

D'abord place du Château, une appellation encore en usage, elle est dénommée place de la Liberté de 1848 à 1851 [2].

Le 27 mars 1942, le conseil municipal de Cherbourg propose de renommer la place du Château et vote pour l'appellation Place Maréchal-Pétain. [3][4]

Le 12 juillet 1944, après proposition faite au maire par une délégation d'habitants, le conseil municipal de Cherbourg décide de donner à la place du Château le nom du général de Gaulle. Le maire de Cherbourg inaugure la place le 14 juillet suivant [5][6].

Il s'y tient un marché aux fleurs, longtemps, tous les samedis [7]. Aujourd'hui, les mardis, jeudis et samedis, il s'y installe les producteurs locaux de fruits et légumes, les commerces ambulants et la restauration sur place [8].

Le Café du Théâtre, installé dans une aile du théâtre, est un établissement de la Belle Époque, ouvert dès 1882 [9].

C'était l'un des arrêts du tramway de Cherbourg.

Elle est réaménagée en 2014 pour cinq millions d'euros hors taxes [10]. L'inauguration a lieu le 15 novembre et attire deux mille personnes [10].

Bâtiments remarquables

Commerces et autres activités

  • Imprimerie Auguste Mouchel [12]
  • Kiosque de la Compagnie des tramways de Cherbourg (CTC) [13]
  • N° 1 : Keisser (pâtissier, confiseur, glacier) [14] ; Aux Gobelins (parfums) [15] ; P. Barba (pharmacie) [16] ; Pharmacie Darinot [17] ; Bagelstein [18]
  • N° 4 bis : Café de l'Entr'acte [19] ; Le Skiff (café) [20]
  • N° 5 : Prénatal (cadeaux pour bébé) [21] ; France-Loisirs [22]
  • N° 5-7 : À l'Amiral Courbet - Maison J. Nicoll (vêtements) [23] ; Manche-Ameublement [13]
  • N° 5-7-9 : Fifty's Diner (restaurant) [24][25]
  • N° 7-9 : Bébert, l'ami de la ménagère (fruits-primeurs) -1993 [26]
  • N° 8 : Café du Théâtre (bar-restaurant)
  • N° 9 : Café du centre ; Marie Cottin (fruits-primeurs) [13]
  • N° 11 : V. Pottier (coiffeur) [27] ; Pottier-Salley (coiffeur) [13] [28]
  • N° 11-13 : meilleurstaux.com [29]
  • N° 13 : Au Bar moderne [28]
  • N° 15 : Café Moderne [20].</ref>
  • N° 24 : Magasin Jean-Bart, devenu Prisunic jusqu'en 1983 : Chantegrill (restaurant) [22]

Notes et références

  1. Bruno Centorame, « Visite de Cherbourg » Annuaire des cinq départements de la Normandie, 2008.
  2. Raymond Lefèvre, Histoire anecdotique de Cherbourg à l'intention de nos écoliers, Cherbourg-Éclair, 1941, rééditée en 1973 par La Dépêche.
  3. Cherbourg-Éclair, 28 mars 1942, p. 3.
  4. Outre le maire, le docteur Paul Renault et quatre adjoints, étaient présents onze conseillers municipaux dont Paul Guilbert, Maurice et René Levavasseur, Léon Vaur.
  5. voir en ligne sur le site de l'INA.
  6. Raymond Silar, Histoires vraies de la presse régionale, éd. L'Harmattan, 2010, p. 19.
  7. a. i., Cherbourg et ses environs, la Hague, le Val de Saire, Michel Lemonnier éditeur, 1964.
  8. Les marchés, site de la ville de Cherbourg-Octeville.
  9. Site du Café du Théâtre.
  10. 10,0 et 10,1 « La place de Gaulle inaugurée tambour battant », Cherbourg-Octeville Magazine, n° 156, décembre 2014.
  11. Portail des commerces de Basse-Normandie, 2000 (lire en ligne).
  12. Présente en 1870.
  13. 13,0 13,1 13,2 et 13,3 La Police cherbourgeoise vous renseigne, Imprimerie commerciale cherbourgeoise, sd [1953].
  14. Journal de l'arrondissement de Valognes, 31 décembre 1880.
  15. Cherbourg-Éclair, 1er novembre 1923.
  16. Ouest-France, 13 juillet 1960.
  17. Ouest-France, 18 juillet 1970.
  18. C'est à Cherbourg, n° 30, 12 décembre 2018.
  19. Ouest-France, 20 mars 1952
  20. 20,0 et 20,1 Portail des commerces de Basse-Normandie, 2000.
  21. Ouest-France, 13 décembre 1974
  22. 22,0 et 22,1 « Cherbourg Nord-Cotentin », Guide d'informations touristiques et administratives, 1986.
  23. Cherbourg-Éclair, 21 novembre 1928.
  24. Le Guide touristique, Cherbourg-Cotentin, 2014.
  25. Les numéros 5, 7 et 9 constituent un immeuble ayant appartenu à un juif, Lucien Nathan, résidant 13 rue Condorcet à Paris. Ses biens, situés place du Maréchal-Pétain, ainsi que le numéro 2 rue Divette, sont mis en vente par la préfecture de la Manche en 1943. La première insertion paraît dans Cherbourg-Éclair le 13 mars 1943, page 4. Le 12 avril 1943 est la date d'expiration des délais prévus pour la soumission auprès de l'administrateur provisoire agréé, Maître Léon Jeanne, 2 rue Émile-Zola à Cherbourg. La mise à prix de la totalité du lot est de 420 000 francs.
  26. Cherbourg, bulletin municipal, n° 1, septembre 1977.
  27. Michel Hébert et Philippe Coligneaux, Cherbourg, tome 2, éd. Alan Sutton, coll. Mémoire en images, 1996, p. 82.
  28. 28,0 et 28,1 Association sportive de Cherbourg 1960-1961, brochure promotionnelle, impr. Osap, septembre 1960.
  29. C'est à Cherbourg, n° 119, 13 juillet 2022.

Liens internes