Place des Costils (Villedieu-les-Poêles)

De Wikimanche

L'office de tourisme

La place des Costils est une voie de Villedieu-les-Poêles.

Le terme Costils, variante de Costi, est un toponyme signifiant coteau.

Histoire

La place des Costils en 1925

Les Costils, initialement sur l'ancienne commune de Saint-Pierre-du-Tronchet sont réunis à Villedieu-les-Poêles par l'ordonnance royale du 14 décembre 1836[1]. Ils sont alors parcourus par un bras de la Sienne.

Une distillerie industrielle y est bâtie pendant la Première Guerre mondiale ; c'est une succursale de l'usine des frères Molinié de Saint-Sever (Calvados)[1]. Le calvados produit massivement est expédié aux militaires sur le front, acheminé par chemin de fer à partir de la gare de Villedieu[1].

Lors des bombardements de juillet 1944, la distillerie prend feu, il n'en restera que des décombres ; la commune achète la parcelle de terrain, la dernière des deux cheminées est abattue en 1959 [1]. Le bras de Sienne est comblé, le lavoir des Costils disparait [1].

Surplombées par une nouvelle barre de HLM, les berges de la Sienne sont aménagées en 1963, la poste et la perception sont construites un peu plus tard[1].

En 2010, la place est réaménagée, dotée de nouveaux parkings et du nouveau bâtiment de l'office de tourisme[1].

Situation

On y accède par la rue du Général-de Gaulle. Elle est bordée au nord par la rue des Costils et traversée par la rue de la Poste.

Chargement de la carte...


Commerces et autres activités

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Michel Coupard et Philippe Clairay, « La place des Costils était un pré en 1900 », Ouest-France, 7 février 2020.