Pierre Lemonnier de Gouville

De Wikimanche

Pierre Lemonnier de Gouville, connu comme Pierre de Gouville, né à Dinan (aujourd'hui Côtes d'Armor) le 14 septembre 1895[1] et mort à Trélazé (Maine-et-Loire) le 21 septembre 1971[2], est une personnalité politique et un résistant de la Manche.

Biographie

Il arrive à Agneaux en 1902 quand son père s’installe dans le château de la Palière reçu en héritage[3].

Engagé dans l'armée en avril 1914, il est blessé par deux fois lors de la Première Guerre mondiale en octobre 1915 et avril 1918[3].

Il devient maire le 19 mai 1935 juste après son élection au conseil municipal et le reste jusqu'en 1971 [3].

Pendant l'occupation allemande, il est résistant sous le pseudonyme de « Capitaine » au sein du mouvement OCM-Centurie[4].

Après la Seconde Guerre mondiale, il est le maire de la reconstruction de la ville et du début de l'urbanisation[1].

Il est responsable départemental du parti gaulliste RPF (Rassemblement du peuple français) et, en 1950, reçoit le général de Gaulle dans son château de la Palière[1].

Après avoir rempli six mandats, il ne se représente pas aux élections municipales de 1971[1].

Distinctions

  • Légion d'honneur (juillet 1926)
  • Médailles d'honneur départementales (argent en 1958 et vermeil en 1968)[3].

Hommage

La place Pierre-de-Gouville honore sa mémoire à Agneaux.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 « Histoire d'Agneaux », Agneaux contact, n° 76, juillet 2020, p.16
  2. « Acte de décès n° 79 - État-civil de Trélazé - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1971.
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Mémoire d'Agneaux, site internet (lire en ligne)
  4. René Gautier et 54 correspondants, 601 communes et lieux de vie de la Manche, 2014, p. 44.

Articles connexes