Pierre Guérin

De Wikimanche

Pierre Guérin

Pierre Guérin né à Villedieu-les-Poêles le 6 juillet 1923, et mort le 17 décembre 1943, fusillé, à Bernex (Haute-Savoie) est un résistant originaire de la Manche.

Biographie

Pierre Guérin étudie à l’institution Saint-Joseph. Il entre ensuite à l’École des Mécaniciens de la Marine Nationale à Lorient (Morbihan).

Dans la marine

Après la défaite de 1940 et l’Occupation du nord de la France, Pierre Guérin décide de gagner la zone libre et, après un long périple, le port de Toulon (Var), où il s’engage comme marin sur le croiseur La Marseillaise. Il y rencontre Edmond Neuvecelle, un jeune Savoyard, qui changera son destin. Après le sabordage de la flotte à Toulon le 27 novembre 1942, Pierre Guérin rentre à Villedieu-les-Poêles.

Résistance

Mais, face à la mise en place du STO, il choisit de rejoindre son ami dans le maquis de Bernex (Haute-Savoie) courant 1943. Edmond est arrêté et meurt quelques mois plus tard en déportation.

Pierre Guérin, après une lutte acharnée contre l’armée allemande lors de « l’attaque du camp de Bernex », le 17 décembre 1943, est fait prisonnier avec cinq de ses camarades maquisards. Torturés pendant des heures, les hommes, tous très jeunes, sont fusillés devant l’Hôtel du Midi de Bernex. Les corps des martyrs sont ensevelis et inhumés par la population locale, dans des tombes provisoires. Le curé de Bernex, Maurice Coffy, témoin de l'exécution rapporte que : « Pas un cri, pas une plainte ne s'échappèrent de la poitrine de Pierre Guérin ni de ses camarades. Ils moururent en braves ».

Distinctions

Après le conflit, de nombreuses décorations sont attribuées à Pierre Guérin à titre posthume :

  • Médaille militaire
  • Médaille de la Résistance
  • Croix de guerre avec palme
  • Croix de guerre avec étoile vermeil (citation au corps d'armée).

Inhumation

Une cérémonie officielle d’inhumation lui rend hommage le 24 décembre 1948. Le Résistant, Pierre Guérin, repose dans le carré militaire du cimetière de Villedieu-les-Poêles, où la croix brisée de son monument rappelle sa courte vie sacrifiée.

Commémorations