Pierre Fernagu

De Wikimanche

Pierre Ferganu.

Pierre Alfred Joseph Marie Fernagu, né à Beaumont-Hague le 5 juillet 1918 [1] et mort à Querqueville le 8 novembre 2008 [2], est un homme politique de la Manche.

Il est maire de Querqueville de 1945 à 1989.

Biographie

Aux lendemains de la guerre, pendant laquelle il a coopéré avec un réseau d'évasion du camp de prisonniers de la caserne Dixmude, agriculteur, il est nommé maire de Querqueville par les Autorités, puis élu en février 1945. Réélu à sept reprises, il quitte son fauteuil en 1989, qui échoit au socialiste Daniel Dufour.

Durant ses 44 ans de mandats, il accompagne le développement démographique et économique de sa commune, qui subit une profonde urbanisation au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, à l'instar de l'ensemble de la périphérie cherbourgeoise. Ainsi, il dote sa ville d'une zone industrielle qui accueille ensuite Alcatel, et d'équipements publics (écoles, équipements sportifs, etc.) devenus indispensables à cause de la multiplication par six du nombre de Querquevillais. Il est aussi à l'origine de la création d'une aide à l'installation pour les jeunes ménages à revenus modestes. C'est lui également qui engage Querqueville dans la démarche de collaboration intercommunale qui émerge par la naissance de la Communauté urbaine de Cherbourg en 1970.

Suite au démantèlement de sa ferme du fait de l'installation de la CIT Alcatel, il abandonne la profession d'agriculteur et se reconvertit, devenant dirigeant de la coopérative maraîchère de Tourlaville et du comité interprofessionnel du logement.

Père de dix enfants, il était aussi engagé dans les associations caritatives, comme président de la communauté d'Emmaüs, vice-président du Cap, et secrétaire de l'Association de sauvegarde de l'enfance ou de l'adolescence.

Il initie également les jumelages de sa ville avec Gorom Gorom, au Burkina Faso, et Allmendingen, en Allemagne.

Il meurt âgé de 90 ans.

Il est le gendre de Maurice Lucas (1896-1988), député de la Manche de 1945 à 1958, maire de Flottemanville de 1941 à 1978.

Distinctions

  • Officier de l'ordre national du Mérite
  • Chevalier de la Légion d'honneur (en 1993)
  • Maire honoraire de Querqueville après avoir quitté ses fonctions

Hommages

Le stade de l'AS Querqueville Football porte son nom.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2008.
  2. « Acte de décès n° 68 - État-civil de Querqueville - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2008.

Article connexe