Pierre Duprat

De Wikimanche

Pierre Louis Ferdinand Duprat, né à Paris le 6 octobre 1919 [1] et mort à Saint-Lô le 25 février 2002 [2], est un architecte de la Manche.

Biographie

Fils de Ferdinand Duprat, président de la Société française des architectes de jardins, Pierre Duprat suit sa scolarité aux lycées de Longchamp à Bordeaux (Gironde) et Buffon à Paris, puis intègre l'école nationale supérieure des beaux-arts, option architecture, et enfin l'institut d'urbanisme de l'université de Paris [3].

Architecte diplômé par le gouvernement en 1944, il participe à la reconstruction de la Manche, en particulier de Saint-Lô. On lui doit la reconstruction du lycée Le Verrier, l'édification de plusieurs écoles et groupes scolaires dans la cité préfectorale, celle de la Maison de l'Agriculture de la Manche [3], la restauration de l'église Saint-Jean-Baptiste de La Mancellière-sur-Vire, l'édification du nouveau clocher de l'église Saint-Georges de Saint-Georges-Montcocq [4], la réalisation des immeubles du 21 au 49 de la rue du Neufbourg [5], l'installation du cinéma Le Normandie à Saint-Lô etc...

Il est ensuite coordonnateur des constructions scolaires de Paris entre 1961 et 1975, urbaniste de Paris de 1964 à 1971 et architecte de la ville de Paris, expert près la Cour d’appel de Paris à partir de 1981 [3].

Distinctions

Il est lauréat de la Société nationale des beaux-arts et médaillé des Artistes français[3].

Notes et références

  1. Né dans le 7e arrondissement - « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2002.
  2. « Acte de décès n° 115 - État-civil de Saint-Lô - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2002.
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Pierre Duprat, Whoswho.fr.
  4. Inventaire du patrimoine de la Reconstruction dans la Manche, Conseil général de la Manche - Conservation des antiquités et objets d'art - 2011.
  5. Parcours du patrimoine, Inventaire général du patrimoine.