Pierre Desvages

De Wikimanche

Pierre Desvages (1912)

Pierre Eugène Desvages, né au Mesnil-Villeman le 18 avril 1867 [1] et mort à Limeil-Brévanes (Seine-et-Oise, aujourd'hui Val-de-Marne) le 16 janvier 1933 [2], est un coureur cycliste de la Manche.

Biographie

Pierre Desvages est le fils d'Eugène Desvages et de Marie Flambard. Il se marie à Paris, 10e arrondissement, le 8 février 1902 avec Louise Virtz [3], avec qui il a un fils unique André, né en 1906. Il est le frère de François Desvages (1873-19..).

Il devient professionnel en 1903, et le reste jusqu'à la Première Guerre mondiale, avant de le redevenir en 1919 et 1920.

Il est un des deux premiers manchois, avec Camille Bière (1883-1969), à participer au Tour de France cycliste.

Il participe à 8 Tours de France, consécutivement de 1903 à 1910. Il termine 20e et avant-dernier en 1903, avec le dossard n° 43 sous les couleurs de l'équipe Bicyclette Champion à... 58 h 54' 16" du vainqueur, Maurice Garin. Il y avait 59 coureurs au départ. Il abandonne dans toutes les autres éditions. Il obtient son meilleur classement d'étape en 1905 : 16e dans la première étape Paris-Nancy, longue de 340 km.

En 1920, il termine 7e de Bordeaux-Paris.

Il a créé un atelier de fabrication de vélos et tandems, situé 113 et 115 rue d'Alésia à Paris, affaire reprise par son fils, André.

En 1923, il crée une société de cyclotourisme à l'occasion des amateurs du tandem. C'est ainsi que les « Tandémistes Parisiens » voient le jour [4].

Pierre Desvasges meurt à Limeil-Brévannes le 16 janvier 1933, âgé de soixante-cinq ans, ses obsèques sont célébrées en l'église Notre-Dame-d'Espérance dans le 11e arrondissement à Paris le 20 janvier suivant [5]. Il est inhumé au cimetière Parisien de Pantin [6]. Le 3 septembre 1933, les « Tandémistes Parisiens », se réunissent pour la remise solennelle d’une palme sur sa tombe, le regretté fondateur du club et rénovateur du tandem [6].

Tour de France

  • 1903 : 20e
  • 1904 : abandon (2e étape sur 6)
  • 1905 : abandon (5e étape sur 11)
  • 1906 : abandon (1re étape sur 13)
  • 1907 : abandon (5e étape sur 14)
  • 1908 : abandon (2e étape sur 14)
  • 1909 : abandon (6e étape sur 14)
  • 1910 : abandon (5e étape sur 15)

Notes et références

  1. « Acte de naissance n° 21 », Archives de la Manche, archives communales du Mesnil-Villeman, registre de l’état civil des NMD (1863-1872), 3E 326/6, page 134/309.
  2. « Table décennale », , Archives du Val-de-Marne, archives communales de Limeil-Brévannes, registre de l'état-civil des NMD (1933-1942), 8E 38, page 64/177.
  3. « Acte de mariage n° 184 », Archives de Paris, archives du 10e arrondissement, registre des mariages (1902), 10 V4E 9101, page 9/31.
  4. « Les Tandémistes Parisiens vont fêter leur 24e anniversaire », Ce soir, quotidien d'information, 31 janvier 1947.
  5. D'après René Gautier, journaliste sportif, source L'Auto-vélo, journal sportif, 19 janvier 1933.
  6. 6,0 et 6,1 « Le rendez-vous des Tandémistes Parisiens », Le Vélo, hebdomadaire de la route et de la piste, 29 août 1933.

Articles connexes