Pierre Bourgeois

De Wikimanche

Pierre Jacques André Bourgeois, né à Cherbourg le 23 novembre 1908 [1] et mort à Paris le 11 décembre 1991 [2], est un déporté de la Manche.

Pierre Bourgeois est déporté à bord d'un train qui quitte Compiègne-Royallieu (Oise) le 15 juillet 1944 à destination du camp de concentration de Neuengamme (Allemagne). Dans ce convoi, se trouvent 1 522 hommes dont les Manchois Legall et Picquerey.

À son arrivée au camp de Neuengamme, Pierre Bourgeois se voit attribuer le matricule 36383. Il intègre le kommando Bremen-Farge qui travaille pour la direction de la construction de la Marine à l'édification de l'abri sous-marin Valentin.

Le 29 avril 1945, Pierre Bourgeois recouvre la liberté à Sandbostel qui n'est pas un kommando, mais un camp-mouroir de Neuengamme.

Notes et références

  1. « Tables décennales », page 12/431.
  2. « Acte de décès n° 869 - État-civil de Paris 7e arrondissement - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1991.