Pierre-Bernard la Mare

De Wikimanche

Pierre Gabriel Bernard de [1] la Mare, né à Barfleur le 6 juin 1753 [1] et mort à Bucarest (Roumanie) le 16 avril 1809, est un écrivain de la Manche, fonctionnaire de profession.

Biographie

Il partage son existence entre les travaux littéraires et les fonctions publiques.

Tout d'abord, il traduit en sous-œuvre pour Letourneur, qui publie sous son nom, et sans doute après les avoir retouchées les traductions des jeunes gens qu'il emploie [2].

En 1788, la Mare vole de ses propres ailes.

En 1792, il est commissaire aux îles du Vent, puis secrétaire général du ministère des relations extérieures, secrétaire d'ambassade à Constantinople [2].

En 1806, il est promu consul à Varna (Bulgarie) [3].

Il meurt à Bucarest, le 16 avril 1809.

Publications

  • Mathilde ou le Souterrain, par miss Sophie Lee, traduit de l'anglais, 1786, 3 vol. in-12°.
  • Herbert, ou Adieu, richesse, ou les Mariages, 1787, 3 vol. in-12°.
  • Le Moine, traduit de l'anglais de Lewis, 1797, 4 vol. in-12°.
  • Le Cultivateur anglais, ou œuvres choisies d'agriculture et d'économie rurale et politique, traduit d'Arthur Young, 1800-1802, 18 vol. in-8°.
  • Almanach des prosateurs, ou recueil de pièces fugitives en prose, 1801-1803, 3 vol. in 12°.

Bibliographie

  • Gaston Gilman, « Essai de psychologie du diplomate Pierre de la Mare : ses lettres à Talleyrand », Revue du département de la Manche, n° 76, 1977

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 AD50, NMD Barfleur, 1747 - 1771 (5 Mi 1360), page 41/182 Acte de baptême (lire en ligne).
  2. 2,0 et 2,1 Louis-Gabriel Michaut, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actes, leurs talents leurs vertus ou leurs crimes. Paris, 1858.
  3. Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541147.