Philippe Gouraud

De Wikimanche

Philippe Gouraud, né à Rouen (Seine-Maritime) le 31 juillet 1909, mort à Paris le 13 mars 1994, est une personnalité de la Manche.

De l’armée à ATD Quart Monde

Reçu dans les premiers à l'École polytechnique en 1929, Philippe Gouraud choisit par vocation le métier des armes [1].

De sa brillante carrière militaire, il convient de retenir la campagne de 1940 avec la division de Lattre de Tassigny, son rôle dans la Résistance au 2e bureau de l'état-major, puis dans l’ORA (Organisation de résistance de l’armée), le commandement avec les FFI (Forces françaises de l'intérieur) du secteur ouest de Paris et de la banlieue, le poste de chef du 3e bureau des Forces françaises d’occupation en Allemagne, le commandement d’un secteur opérationnel en Algérie en 1957 et 1958 et enfin trois années d’attaché militaire à Washington [1].

Après une dizaine d’années dans le privé, chez Manhurin, il en démissionne en 1973 pour se consacrer entièrement et bénévolement à des activités humanitaires, tout particulièrement ATD Quart Monde [1]. Avec l’appui d'Émile Bizet, député de la Manche qui en est le premier président, il crée à l’Assemblée nationale un groupe parlementaire en charge de ce douloureux problème de l’exclusion. Il assure aussi la mémoire des tués de 1914-1918 dans l’Association du souvenir des morts des armées de Champagne [1].

Décédé à Paris à 84 ans, il est inhumé le 16 mars à Vezins, où il a restauré le manoir familial avec son épouse, sœur du général Jacques Fauchon de Villeplée.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier.