Philippe Durand

De Wikimanche

Philippe Georges Auguste Maurice Durand, né à Paris le 9 octobre 1955 [1] et mort à Avranches le 14 septembre 2003 [2], est un homme politique de la Manche.

Biographie

Il naît à Paris « en face des Invalides » , dans une famille catholique pratiquante... et gaulliste [3].

Son intérêt pour la politique se manifeste en 1977 par son adhésion au Parti socialiste. Dès 1978, il devient assistant parlementaire de Christian Pierret, député des Vosges. En 1980, il est secrétaire général de la mairie de Suresnes. Il rejoint en 1983 la direction de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR), avant de créer en 1987 sa propre entreprise de conseil en développement [3].

Il s'installe dans la Manche en 1983 à Champcey [3]. Il se présente plusieurs fois aux élections, sans succès. Parachuté sur le canton d'Avranches, il crée la surprise en mettant Léon Jozeau-Marigné, président du Conseil général de la Manche depuis vingt ans, en balottage défavorable au premier tour des cantonales de 1988 avec 40 voix de différence, et en le battant au second tour.

En 1989, il mène la liste socialiste à la mairie d'Avranches contre René André, et siège parmi les six conseillers municipaux d'opposition grâce à un score de 40 %.

Battu aux cantonales de 1994 par le RPR Guénhaël Huet, avec 30,74 % des suffrages contre 40,32 %, il quitte la politique en 1995 faute d'avoir réussi à former une liste socialiste pour les municipales.

Il a ensuite œuvré pour l'association de prévention des risques en milieu festif Préventeuf, et en faveur des gens du voyage.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2003.
  2. « Acte de décès n° 285 - État-civil d'Avranches - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2003.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 François Nikly, « Philippe Durand, l'illustre inconnu », Ouest-France, 4 octobre 1988.

Sources

  • Éric Bléas, « Avranches : discours de méthodes », Ouest-France, site internet, 22 février 2001 (lire en ligne)
  • « Xavier de Beaulaincourt, Léon Jozeau-Marigné, Philippe Durand ont disparu en 2003 », Ouest-France, 5 janvier 2004

Article connexe