Paul Jourdan

De Wikimanche

Paul, François, Albert Jourdan, né à Coutances le 17 août 1887 et mort à Coutances le 8 octobre 1964 est une personnalité religieuse de la Manche.

Biographie

Paul est le fils de Ferdinand Paul Jourdan et de Marie Augustine Armandine Ouin. Ses parents tenaient un commerce de boucherie dans les halles. Sa tante Louise Marie Ouin était religieuse de la congrégation des Augustines hospitalières de Coutances (sœur Saint-Pierre).

Il fait la connaissance de l’Abbé Lebon au moment de la disparition de son frère aîné Henri, mort d'une méningite à l’âge de 12 ans. L’Abbé Lebon marque un généreux intérêt pour ce garçon à l’esprit éveillé et sérieux, il prépare son entrée au collège de Villedieu en 1899. Ordonné prêtre le 10 juin 1911, en l’église Notre-Dame de Carentan, il célébre sa première messe à Saint-Pierre-de-Coutances et devient vicaire de Saint-Sauveur-Lendelin, puis chapelain du Mont-Saint-Michel en octobre 1912. Il subit l’heureuse influence de l’abbé Émile Couillard dont il doit écrire la vie. Il collabore avec lui aux annales du Mont-Saint-Michel sous le pseudonyme de « Des Isles » ou de « Raoul de Villedieu ».

En 1915, il est versé dans le service armé au 70e d’Infanterie de Vitré (Ille-et-Vilaine) ; il fait toute la guerre comme brancardier-aumônier du 2e bataillon ; la guerre lui avait fait perdre son jeune frère Henri (1915), sergent au 5e tirailleur sénégalais et son cousin l’aviateur Georges Regnard, de Granville. Démobilisé en 1919, il est nommé professeur à l’Institut Saint-Paul de Cherbourg , le 17 avril 1919.

Il a suivit à Caen les cours de la licence d’histoire et avec une prédilection spéciale ceux du maître Prentout, professeur d’histoire de la Normandie.

Nommé directeur de l’Institut Saint-Joseph de Villedieu le 17 janvier 1929, il fait construire la chapelle. Chanoine honoraire en juin 1932. Curé de Saint-Georges-de-la-Rivière le 13 octobre 1938, il dote la paroisse d’une grotte de Lourdes. Curé de Regnéville-sur-Mer le 22 avril 1948, de Contrières le 20 avril 1950. Il a écrit une vingtaine d’articles dans La Semaine Religieuse. Il pratiquait aussi la sculpture (il a sculpté son propre bureau).

Ses obsèques sont célébrées à la Cathédrale de Coutances le 12 octobre 1964 en présence d’une nombreuse assistance composée de prêtres amis, de personnalités du monde officiel, d’anciens élèves et de paroissiens.