Paul-Auguste Halley

De Wikimanche

Paul-Auguste Halley, né à Cherbourg en 1907, mort à Caen (Calvados) le 2 novembre 2002, est une personnalité économique de la Manche.

Fils de Jean-Nicolas Halley (1872-1932) et de Thérèse Le Cacheux (1876-1910), sœur de l'archiviste Paul Le Cacheux et de l'homme politique Joseph Lecacheux, Paul-Auguste Halley est élevé chez les jésuites avec son frère Jean, né en 1906. Il participe à la guerre du Rif au Maroc en 1927 [1].

En 1929, il prend la direction des entrepôts familiaux en disant à son père « Je peux, comme tu le souhaites, abandonner mes aspirations à devenir médecin ou notaire et ainsi intégrer l’entreprise familiale, mais à une condition : être le seul maître à bord. » [1]. Durant la Seconde Guerre mondiale, il parvient à maintenir son activité de grossiste et produit des alcools artisanaux. Il s'installe en 1941 à Lisieux (Calvados), où il vient d'acquérir une autre entreprise de gros, pendant que son frère Jean veille sur les activités cherbourgeoise [1].

Le 6 septembre 1932, il se marie à Cherbourg avec Marthe Brard (1912-2002), née à Cherbourg, qui lui donne deux enfants : Paul-Louis (1934-2003) et Robert (1935).

Paul-Auguste Halley, résistant et membre du service d’espionnage britannique, reçoit la croix de guerre et la médaille de la Résistance à la Libération [1].

Il dote son entreprise d'une flotte de camions, puis crée le groupe Promodès en 1961 à Caen (Calvados), avec ses deux fils Paul-Louis Halley et Robert Halley, par la fusion avec les établissements Duval-Lemonnier. Ils ouvrent un premier supermarché en 1962 à Mantes-la-Ville (Yvelines), puis lancent les supermarchés Champion en 1969, les hypermarchés Continent en 1972 et les supérettes Shopi la même année.

Promodès fusionne en 1999 avec Carrefour, devenant le premier groupe européen de grande distribution.

Il est inhumé à Montebourg.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Claude Sordet et Jean-François Wantz, Paul-Louis Halley, de Promodès à Carrefour, éditions d'Organisation, 2004.