PLUTO

De Wikimanche

Ravitaillement d'un navire au port pétrolier de Querqueville.

PLUTO, pour « Pipe Line Under The Ocean », est un oléoduc sous-marin, qui relie l'île de Wight (Angleterre) à Cherbourg.

Conçu par l'Angleterre en 1942, à la demande de Lord Mountbatten, chef des opérations combinées [1], l'oléoduc est mis en place pendant la Seconde Guerre mondiale, aussitôt après le Débarquement de juin 1944. Il sert à alimenter en carburant les armées alliées engagées contre l'Allemagne dans la libération de l'Europe. Il est mis effectivement en service en août 1944.

Le plein de jerrycans.

Il part de l'île de Wight et aboutit précisément à Querqueville, à l'ouest de Cherbourg [1]. Long de 130 km, il est constitué de deux canalisations de 7,5 cm de diamètre chacune, l'une en plomb armé, l'autre en acier flexible [2]. Chaque jour, 4 millions de litres transitent par le pipe-line [1]. Le carburant est stocké dans des réservoirs positionnés initialement La Haye-du-Puits, Lessay et Saint-Lô.

Une fois arrivé à Cherbourg, l'oléoduc sous-marin est prolongé de façon terrestre au fur et à mesure de la progression du front, jusqu'en Belgique. Au total, ce sont environ 781 millions de litres d'essence qui seront ainsi acheminés, avant la capitulation de l'Allemagne [3].

Pluto est démonté entre 1946 et 1949.

Bibliographie

  • Philippe Bauduin, Quand l'or noir coulait à flots, éd. Heimdal, 2004

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Site Normandie Héritage (lire en ligne) .
  2. Site Normandie 44 (lire en ligne).
  3. Site Wikipédia (lire en ligne) .

Lien externe