Ostréiculture dans la Manche

De Wikimanche

(Redirigé depuis Ostréiculture)
Site d'élevage d'huîtres à Bretteville-sur-Ay (marée basse).

L'ostréiculture occupe une place importante dans la Manche.

Le département fournit grosso modo à lui seul la moitié de la production de toute la Normandie, première région ostréicole française (27 000 tonnes en 2015).

Les huîtres de la Manche sont vendues soit pour la consommation, soit transférées vers d'autres sites de production. Le plus souvent, elles sont revendues à d'autres exploitations ostréicoles, situées dans d'autres bassins de production (Poitou-Charentes, principalement). Ces huîtres sont ensuite commercialisées sous l'étiquette du bassin où elles sont affinées, sans référence à la Normandie, où elles ont été élevées. Les chiffres des ventes à la consommation ne reflètent donc que partiellement la production conchylicole de la région.

Sur la côte ouest du Cotentin et de Saint-Vaast-la-Hougue jusqu'à la frontière avec le Calvados, l’huître creuse se décline sous différentes notes gustatives. L’élevage en pleine mer et la richesse en planctons des eaux littorales brassées par les plus fortes marées d’Europe procurent à l’huître de Normandie une forte personnalité.

Production

En 2013, la Manche produit 13 500 tonnes d'huîtres creuses : 8 000 t sur la côte ouest, 4 000 t à Saint-Vaast-la-Hougue et 1 500 t à Utah Beach [1].

Centres de production

Parc à huîtres à Saint-Vaast-la-Hougue.

Saint-Vaast-la-Hougue

Le premier établissement voit le jour en 1879 dans l'anse du Cul-de-Loup, à l'initiative de l'État [2].

Côte ouest nord

Regnéville-sur-Mer

La comédienne Sarah Félix crée à Regnéville-sur-Mer Les Huitrières de Regnéville vers 1860, qui restent en activité jusqu'en 1914.

Blainville-sur-Mer

Côte ouest sud

Autres sites

Bibliographie

  • Charles de La Morandière, « Grandeur et décadence de la pêche aux huîtres dans la région granvillaise », Études normandes, livr. XXVII, 2e trimestre 1958, p. 85-111
  • Charles de La Morandière, « De la manière dont on consommait les huîtres autrefois à Granville », Revue de l'Avranchin, t. XXXVIII, n° 245, juin 1958, p. 34-39
  • Charles de La Morandière, « La pêche des huîtres dans la région granvillaise, des origines au Premier Empire », Revue du département de la Manche, t. I, fasc. 1, 1959, p. 45-79
  • Charles de La Morandière, « La pêche aux huîtres dans la région granvillaise », Bulletin officiel municipal de la ville de Granville, n° 3-4-5, printemps 1963-printemps 1964

Notes et références

  1. Manche Mag', n° 42, mars-avril 2014.
  2. André Dupont, Histoire du département de la Manche, tome V, éd. Ocep, 1989, p. 157.

Liens internes