Opération Barricade (1942)

De Wikimanche

Major Gus March-Phillips.


L'Opération Barricade est un raid militaire britannique de la Seconde Guerre mondiale dans la Manche.

Elle a lieu dans la nuit du 14 au 15 août 1942 à l'est de Réville [1].

Elle est menée par la Small Scale Raiding Force (SSRF) avec pour objectif de détruire une station radar allemande située à proximité de la pointe de Saire, à 600 mètres du rivage, et de neutraliser des pièces d'artillerie situées à proximité [1].

Le torpilleur Little Pisser.

Le commando est constitué de dix soldats britanniques et du Français André Desgranges, sous les ordres du major Gus March-Phillips. Il utilise le torpilleur MTB 344, appelé familièrement Little Pisser [1]. Parti de Gosport (Hampshire) à 20 h 45, le navire arrive sur place vers 1 h 30 du matin, avec une grande heure de retard sur l'horaire prévu à cause de la panne d'un de ses deux moteurs [1]. Le point de débarquement n'est pas non plus exactement celui qui a été fixé [1].

Les Britanniques tirent sur des soldats allemands d'un poste avancé et lancent des grenades, tuant au moins trois soldats ennemis et en blessant quelques autres [1]. Mais l'alerte étant donnée, la riposte allemande s'organise contraignant le commando britannique à se replier rapidement [1]. Il rejoint la côte anglaise vers 7 h du matin, avec un seul blessé [1].

L'objectif n'a pas été atteint, mais le commandement britannique estime que l'expérience retirée de ce raid sera précieuse pour la suite de la guerre [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 et 1,8 « Barricade 14-15 August 1942 », Docdroid. net, site internet (lire en ligne) (en anglais).