Olivier Bidou

De Wikimanche

Olivier Bidou, né le 9 avril 1940, est une personnalité économique et politique de la Manche.

Biographie

Propriétaire de plusieurs imprimeries à Périers et Paris, il est à plusieurs reprises candidats aux élections locales sous les couleurs de Génération écologie puis de divers listes centristes : régionales de 1992 (Génération écologie), sénatoriales de 1992 (Génération écologie), sénatoriales partielles de 1996 (il est alors délégué départemental du mouvement d’Alain Madelin, Idées-Action), régionales de 1998 (Parti libéral)… Élu au conseil régional en 1992, son élection est annulée par le conseil d’État pour non respect des règles sur les comptes de campagne et les financements politiques [1].

Il est ensuite candidat à Paris, aux élections sénatoriales de 2004 et 2011 (DVD), aux européennes de 2004 (« Vivre mieux avec l'Europe »), aux municipales de 2008 dans le 7e arrondissement (« Le 7e libre – Debout le 7e ») face au parachutage de Rachida Dati (UMP). Il n'obtient que 4,73 % des suffrages.

Il n'abandonne pas pour autant ses combats écologiques, participant avec d'autres anciens de Génération Écologie, au Comité anti-marée noire, s'opposant à la gestion jugée lente et opaque de la ministre Dominique Voynet, lors du naufrage de l'Erika [2].

En 2019, il présente aux élections européennes une liste nationale de 79 candidats intitulée « Les Oubliés de l'Europe », qui recueille 0,23 % des suffrages (et 0,33 % dans la Manche). Ses comptes de campagne font l'objet d'un examen par le Conseil d'État [3].

En 2001, il cherche à édifier un monument commémoratif pour le franc, qui disparaît au profit de l'euro [4].

Il préside le Comité du 7e arrondissement de Paris de la Fédération nationale des anciens combattants d'Algérie, Maroc et Tunisie. Il est également président de la Coordination nationale des indépendants (CNDI). Il est grand maître de la « confrérie de Saint-Eloi », petite association qu'il a créé en 2008, qui se positionne pour racheter une église à Vierzon qu'une association cultuelle musulmane souhaite acquérir [5].

Notes et références

  1. « La mise en œuvre de la loi sur le financement des campagnes électorales : Le Conseil d’État annule l'élection de M. Schwartzenberg dans les Alpes-Maritimes », Le Monde, 20 décembre 1992.
  2. « Divergences écologistes », Le Monde, 15 mars 2000
  3. Frédérique Jourdaa, « Européennes 2019 : les comptes d'Olivier Bidou devant le Conseil d'État », Ouest-France, site internet, 9 juin 2020.
  4. Emmanuel de Roux, « Olivier Bidou, imprimeur normand, veut ériger un mausolée pour le franc », Le Monde, 23 novembre 2001.
  5. Bernadette Sauvaget, « À Vierzon, la vente de l’église cloche », Libération, 28 janvier 2013.