Obélisque du duc de Berry

De Wikimanche

En 2008.
Au début du XXe siècle.
Toile d'Isidore Deroy (fin 19e).

L'obélisque du duc de Berry est un monument de la Manche, situé à Cherbourg-en-Cotentin.

Il se trouve place de la République (place d'Armes au moment de son érection), face à l'hôtel de ville. Il commémore le retour en France du duc de Berry en 1814, après son exil à Jersey.

Vue vers la rue François-la-Vieille.

Le maire de Cherbourg, Nicolas Collart, demande l'autorisation au Roi, le 7 juin 1816, d'élever un monument en l'honneur de son fils, qui doit se marier le 17[1]. Achevé en 1817, l'obélisque quadrangulaire est exécuté en granit de Diélette par Le Jéal d'après les plans du baron Joseph Cachin [2]. Sur volonté du maire, il repose sur une fontaine de granit gris, au bassin taillé dans un menhir de Carneville, où quatre têtes de lions en bronze crachent l’eau dans un bassin creusé dans le même bloc.

Il mesure 9,95 m de haut et sa largeur à sa base est de 0,64 m et à son sommet de 0,37 m [2]. Le soubassement mesure 1,78 mètre. En mars 1821, le sculpteur parisien Delafontaine pose au tiers de la hauteur du monument, des ornements en bronze avec les armes du duc de Berry d'un côté et la date du 13 avril 1814.

Alors que le duc de Berry a été assassiné à Paris le 13 février précédent, le bassin est scellé le 17 juin 1820 et une boîte en chêne est déposée au sein du monument, comprenant une plaque en cuivre rouge évoquant la décision de la municipalité, des pièces à l'effigie du Roi et une médaille de bronze figurant le prince[1]. L'obélisque lui-même, qui pèse de trente tonnes, transporté par bateau, est scellé à son support le 17 février 1821 [3][1].

À la chute de Charles X, les armes du duc sont retirées. Puis, en 1930, une nouvelle inscription donne l'histoire du passage du duc dans la ville[1].

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Frédéric Patard et Gérard Léonard, Guide du Promeneur - Cherbourg Octeville, Isoète, 2007, p. 136-138.
  2. 2,0 et 2,1 Centenaire de la bibliothèque municipale de Cherbourg, Impr. Périgault, Cherbourg, 1932, p. 65.
  3. Voisin La Hougue, Histoire de la ville de Cherbourg continuée de 1728 à 1835 par Vérusmor, Impr. Boulanger, Cherbourg, 1835, p. 523.

Lien interne