Noémie Caniou

De Wikimanche

Noémie Caniou, née à Isigny-le-Buat en 1885, morte en 1989, est une personnalité de la Manche.  

104 ans au service des autres

S’il est une femme qui aura marqué le XXe siècle à Barenton, c’est bien Noémie Caniou, d’abord par sa longévité -  104 ans - qui en fit l’une des doyennes de la Manche, mais surtout par son action permanente au service de tous pendant toute sa vie.

Née à Pain d'Aveine, village bien connu d’Isigny-le-Buat, Noémie Caniou fut d’abord une commerçante active tenant à Barenton, avec sa sœur, l’Hôtel de France.

Pensant l’âge de la retraite venu, elle vendit son restaurant, mais la guerre de 1940 l’obligea à reprendre son activité.

Pendant cette période, sa très forte et très volontaire personnalité la conduisit à s’engager sous l’une des formes les plus nobles en cachant pendant toute la guerre une petite juive.

Sans être candidate, elle fut élue au conseil municipal de Barenton dès 1945 et fut maire-adjointe pendant 20 ans. Elle s’occupa en personne du bureau d’aide sociale.

Jusqu’à la fin de sa vie, elle tint à rendre service puisqu’elle fit un don de ses livres à la maison de retraite de Barenton.  

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 3, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541171