Nicolas Dry

De Wikimanche

Acte de baptême de Nicolas

Nicolas Dry, né à Granville le 18 août 1674 [1] , est une personnalités de la Manche, marin de profession, connu comme corsaire à Granville.

Il est le fils de Nicolas Dry, sieur de la Turbotière, et d’Olive Baillon, et le petit-fils de Jean Dry, marié en 1632 à Anne Lemond. Il est en outre le cousin de Pierre Dry [2].

Contexte historique

Mention de la blessure de Nicolas Dry à bord du St-André

Sous le règne de Louis XIV, pendant la guerre de la Ligue d’Augsbourg, les Granvillais hésitent à armer en course dès le début des hostilités en octobre 1688 : on ne trouve en effet trace de corsaires locaux qu’à la fin de 1690.

On note cependant que le terre-neuvier La reyne des anges (capitaine Jean Baillon), accompagné de deux autres navires granvillais, s’empare à la fin du mois d’août 1689 d’un navire anglais de Bristol, l’Unité. Les morutiers granvillais sont armés en guerre et marchandises, et la commission est délivrée au capitaine Baillon le 3 février 1689. Dans les années qui suivent, nombre de terre-neuviers sont transformés en corsaires. Cette mutation de la marine granvillaise en flotte auxiliaire est bien évidemment encouragée par le Roi [2].

Notes et références

  1. – Acte de baptême – Page 149/246
  2. 2,0 et 2,1 Cotentinois, où l'on trouvera en outre une généalogie détaillée des Dry.