Nicolas Deslandes

De Wikimanche

Nicolas Deslandes, né à Cérences le 24 décembre 1744 [1] et mort à Granville le 6 septembre 1816 [2], est une personnalité de la Manche.

Un banquier impérial

Nicolas Deslandes fait fortune en fondant à Granville, en 1768, une société de commerce et d’armement qui devait jouer un grand rôle durant la guerre d’Indépendance des États-Unis en pratiquant la guerre de course. Ses services lui valent l’anoblissement en 1783 [3].

Entre 1786 et 1789, il construit le manoir Saint-Nicolas à Saint-Nicolas-près-Granville [3].

La chance lui sourit encore sous l’Empire quand il devient le parrain et le banquier d’un fils naturel de Lucien Bonaparte [3].

Notes et références

  1. « Acte de baptême, page 239/271 », Archives de la Manche, archives communales de Cérences, registre paroissial des BMS (1732-1746), cote E7.
  2. « Acte de décès, page 206/458 », Archives de la Manche, archives communales de Granville, registre de l'état-civil des NMD (27 juillet 1815-1817), 3E 218/6.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541147

Article connexe