Naufrage du USS Corry

De Wikimanche

USS Corry;g222851 (cropped).jpg

L' USS Corry est lancé le 28 juillet 1941 et entre en service le 18 décembre de la même année. Il effectue ses premières missions dans les Caraïbes et dans l'Atlantique où il escorte des convois.

Le 6 juin 1944, l' USS Corry mouille au large d'Utah Beach, à proximité des îles Saint-Marcouf. Peu avant l'aube, il bombarde les batteries allemandes. L'avion, chargé de disperser un écran de fumée pour protéger les bâtiments de guerre autour des îles Saint-Marcouf, est abattu par la défense anti-aérienne adverse. Les Allemands, disposant d'un bon visuel sur le destroyer, le prennent pour cible.

A 6 heures 33, alors qu'il se retire, il heurte une mine qui l'atteint au niveau de la quille. le gouvernail est endommagé et la barre se trouve bloquée à droite toute. L' USS Corry devient incontrôlable. L'eau s'engouffre dans la salle des machines.

Les batteries allemandes et en particulier celles de Crisbecq et d' Azeville concentrent leurs tirs sur le destroyer en perdition. L'un de ces obus touche les affûts des canons de 40 mm et fait exploser les munitions situées à proximité. A 6 heures 40, le commandant du navire, George Dewey Hoffman, donne l'ordre d'évacuation.

Tandis que l' USS Corry coule, les rescapés embarquent à bord de canots de sauvetage sous le feu adverse ou quittent la zone à la nage dans une eau à 12 degrés. Un obus allemand tombé à proximité de l'une de ces embarcations la projette à plusieurs mètres de hauteurs.

Lorsque les batteries allemandes sont réduites au silence, les secours peuvent enfin arriver, deux heures après le début du drame : les destroyers USS Fitch, USS Hobson et USS Butler, ainsi que la vedette PT-199, viennent apporter leur aide. 24 membres d'équipage sont morts, 60 sont blessés.