Naufrage de l'Astrée

De Wikimanche

L'Astrée est un cargo à vapeur construit en 1912 jaugeant 4 612 tonneaux battant pavillon français. Ce navire transporte du vin sur la ligne Alger-Bordeaux-Rouen.

Le 23 janvier 1915, aux environs de 4 h, l'Astrée talonne les rochers de la Coque, au large de Digulleville. En raison de la guerre, les phares sont éteints. Le sémaphoriste de Jardeheu aperçoit les signaux de détresse du vapeur [1]. Il donne aussitôt l'alerte.

Le canot de Goury-La Hague prend la mer en direction du naufrage. Il sera rejoint par deux remorqueurs venus de Cherbourg [1]. Arrivés sur les lieux, les secours constatent qu'il s'agit du cargo Astrée, commandé par le capitaine Lévêque. Sachant que des remorqueurs font route vers lui, le commandant refuse d'évacuer son navire.

Les opérations de sauvetage sont entreprises, mais force est de constater que les dégâts sont très importants. Le renflouage est stoppé et il est ordonné à l'équipage de quitter le navire qui sombre peu de temps plus tard.

Les canots de Goury et d’Omonville-la-Rogue débarquent les naufragés au port du Hâble.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Michel Giard, Naufrages et sauvetages en Manche, éd. Charles Corlet, 1989, p. 103-104.

Lien externe