Musée maritime Chantereyne

De Wikimanche

Le musée maritime Chantereyne est un ancien musée associatif de la Manche situé à Tourlaville.

Il est créé en 1987 par Jean-Charles Arnault (1910-2009) et aménagé dans d'anciens bâtiments près du port des Flamands. Il souhaite ainsi offrir à Cherbourg un musée maritime qui se rapporte aux quatre marines : marine marchande, de pêche, de guerre et de plaisance, que le port n'a plus depuis l'incendie en 1940 de celui de l'Arsenal.

Il est constitué de collections de gravures, tableaux, maquettes de bateaux, photographies, livres, dessins de Pierre Le Conte, objets maritimes en relation avec les paquebots transatlantiques, affiches de compagnies maritimes, outils, scaphandre, pompe de scaphandrier, paratonnerre du campanile de la gare transatlantique, de documents et objets divers. On trouve également la porte des Chalutiers cherbourgeois ou encore la maquette des chantiers de l'UIE avec sa grue qui mesurait 109 m. Mais aussi des objets simples du quotidien, comme des paniers de pêcheurs, des vêtements de marins, des instruments de mesures, des hélices et des ancres.

Vingt ans après sa création, en juillet 2007, Jean-Charles Arnault cherche des repreneurs pour sauver le musée [1]. L'appel reste vain, les collections du musée sont dispersées les 12 et 13 novembre 2008 lors d'une grande vente aux enchères après avoir été exposées à la Cité de la Mer. 280 lots sont mis en vente. On trouve des articles allant d'une amphore africaine du IIIe siècle à une bouée du Queen Elizabeth 2 [2],[3]. La vente rapporte 60 000 € [4]. Il fait don aussi de ses dessins à la bibliothèque de Cherbourg, qui lui consacre une exposition à l'automne 2008.

Il survit quelques mois à son musée, et meurt en avril 2009 [5].

Quelques mois après sa mort, ses deux fils, Jean-Charles et Dominique, font don du bénéfice de la vente aux enchères du musée maritime à des associations : 20 000 € à la SNSM de Fermanville, 20 000 € à l'association Amarrages, de Querqueville, 7 500 € pour Dreknor, 7 500 € à l'association Cherbourg Voiles cotentines et 5 000 € pour les pensionnés de la Marine marchande [4].

Administration

Adresse : Quai Pierre-Le-Conte

Port des Flamands
50110 Tourlaville
Président

Notes et références

  1. « Le musée maritime Chantereyne lance un SOS », Ouest-France, site internet, 28 juillet 2007 (lire en ligne).
  2. « Musée Chantereyne : la collection aux enchères », Ouest-France, site internet, 27 octobre 2008 (lire en ligne).
  3. « Chantereyne : les 300 plus belles pièces dispersées », Ouest-France, 13 novembre 2008.
  4. 4,0 et 4,1 « Musée Chantereyne : 60 000 € pour des associations », Ouest-France, 3 décembre 2009.
  5. « Décès du fondateur du musée maritime », La Manche Libre, site internet (lire en ligne).

Lien externe

  • « Le musée maritime de Chantereyne », TV Normandie, 2007 (voir en ligne)