Monument aux morts d'Avranches

De Wikimanche

Au centre de la place Littré.

Le monument aux morts d'Avranches est un monument commémoratif de la Manche.

Il est situé au centre de la place Littré.

Cette œuvre de marbre et bronze, sculptée par Louis-Ferdinand Angué, commémore les morts des Première et Seconde Guerre mondiale, ainsi que ceux des conflits indochinois et algérien.

Sur un piédestal où est gravé « Aux enfants d'Avranches morts pour la Patrie.1914-1918 », un poilu est couronné par une Victoire ailée.

Histoire

Vue ancienne.

Après la Première Guerre mondiale, la municipalité de Maurice Chevrel envisage l'installation d'un monument aux morts à l'intérieur de l'hôtel de ville. Armand Fleury Lucas, un commerçant, brisé par la mort de son fils Ernest dès les premiers jours de la guerre, mobilise la population pour un monument digne de ce nom, situé à l'extérieur [1]. La souscription permet de récolter 56 204 francs pour couvrir une partie du coût de l'érection. Le monument est inauguré le 9 novembre 1924. L'Avranchin du 15 novembre 1924 relate ainsi la cérémonie :

« Il est deux heures, la place Littré est noire de monde. Toutes les Sociétés sont alignées ; partout des couronnes et des gerbes.

La Musique municipale attaque la Marseillaise ; aux applaudissements de la foule, le voile tomba, qui recouvrait la statue, et la Victoire apparaît dans toute sa beauté.

Le clergé s'avance, et Mgr Lepetit bénit le monument. M. Briand, maire, fait alors l'appel des morts, et les enfants des écoles répondent : “Mort au champ d'honneur”. »

Le 31 juillet 2019

Les plaques commémoratives sont endommagées lors des combats de 1944, elles en portent encore les stigmates [2].

Le monument est rénové en 1999, date à laquelle on réécrit les « oubliés », morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale, la Guerre d'Indochine (1945-1954) et celle d'Algérie (1952-1962) [2].

Notes et références

  1. Marie-Hélène Dodier, « Les Absents : douze personnages en quête d'authenticité », Revue de l'Avranchin, fasc. 456, tome 95, 2018, p. 273.
  2. 2,0 et 2,1 Sylvette Gauchet, Michel Coupard, Jack Lecoq, Avranches, promenades et découvertes, éd. Alizé. CdJ, 2008, p. 21.

Lien interne

Liens externes