Moine de Saire

De Wikimanche

Le moine de Saire est une légende de la Manche.

Elle a son origine dans un ancien château de Réville.

Présentation

Un petit homme est en train de se noyer. Quiconque tente de le sauver est emporté au fond de l'eau.

Il pourrait s'agir, à l'origine, d'un personnage réel, frère cadet du sire de Réville. L'écrivain Claude Blanguernon le peint ainsi à partir du Journal de Gilles de Gouberville : : « C'était un personnage grossier et détesté (...) pour sa brutalité et ses violences. Il était "barbu d'excès et velu à la manière des bestes". Il est décrit comme « malin, invectif, méchant chrétien, n'assistant jamais à la messe ni aux vêpres, et faisant aussi grasse chère le vendredi que le samedi ». Sa figure était rongée ainsi que celle d'un ivrogne car il buvait "quatre pots de berre par jour, et en plus la chopine". » [1]. C'est en se parjurant qu'il devint « la proie du diable ». La légende raconte qu'il revenait « toutes les nuits au bord de la rivière, importunant les chrétiens qui voulaient passer le gué, à hauteur du pont de Saire ; on le voyait aussi à la pointe de Saire. »

Bibliographie

Livres
  • Amélie Bosquet, La Normandie romanesque et merveilleuse, Paris / Rouen, 1845, p. 264-266
  • Jean Fleury, Littérature orale de Basse-Normandie, Paris, 1883, p. 32-37
  • Le Poitevin Jeanpot, Le Moine de Saire et histoire biographique du Val de Saire, Luce, 1897 (lire en ligne)
  • Charles Birette, Dialecte et légendes du Val de Saire, Picard, 1927, p. 44-46
  • Jean-Pierre Seguin, Légendes traditionnelles de la Normandie, Saint-Brieuc, 1946, p. 2-4
  • René Lepelley et Monique Léon, Le Clos du Cotentin, Corlet / Université de Caen, Condé-sur-Noireau / Caen, 1985, p. 97-106
  • Édouard Colin, Légendes de Basse Normandie, Corlet, Condé-sur-Noireau, 1992, p. 142-143
  • Charles Canivet, La Légende du moine de Saire, Cahiers culturels de la Manche, 2001
  • Charles Brucan, La Légende du moine de Saire, éd. du Mauvais chemin, 2009
Articles

« Le moine de Saire », La Mosaïque de l'ouest, n° 1, 1844

Notes et références

  1. Claude Blanguernon, Gilles de Gouberville, gentilhomme du Cotentin 1522-1578, impr. Bellée, 1969 , p. 123-125

Liens externes