Modèle

Accueil/Lumière sur-40

De Wikimanche

Statue de l'amiral Tourville provenant, selon la tradition locale, de la cour d'honneur du château de Versailles.

Anne-Hilarion de Costentin, naît à Paris le 24 novembre 1642 de César de Costentin, comte de Tourville, et de Lucie de La Rochefoucauld.

Chevalier de Malte dès son plus jeune âge, il combat sur les navires de l'Ordre contre les pirates barbaresques d'Alger et de Tunis.

Il intègre en 1666 la Marine royale de Louis XIV lors de la seconde guerre anglo-hollandaise, puis en Méditerranée contre les Turcs, et contre les Anglo-Hollandais à partir de 1672.

Chef d'escadre en 1675, lieutenant général en 1682, il est de tous les combats maritimes sous le commandement d'Abraham Duquesne. Il est le principal commandant de la Royale à partir de 1688 et est nommé vice-amiral du Levant en 1689, commandant en chef des escadres du roi. Il emporte la victoire de Béveziers le 10 juillet 1690, mais subit à bord du Soleil Royal un sévère revers lors de la bataille de la Hougue, en juin 1672, malgré la prouesse qu'il démontre quelques heures avant dans la bataille de Barfleur dont il sort victorieux malgré le désavantage numérique.

Héros malgré la défaite, il est élevé au grade de maréchal de France le 27 mars 1693, fait sa dernière campagne en 1694 et s'occupe de la fortification des côtes françaises.

Retiré à Paris, il meurt le 23 mai 1701 à 58 ans.

Doué pour la construction navale et les systèmes défensifs autant que pour la stratégie militaire, il reste comme l'un des plus grands amiraux français, aux côtés de Duquesne.

Lire l'article.