Minoterie Béguin (Le Val-Saint-Père)

De Wikimanche

Minoterie Béguin au Val-Saint-Père

La minoterie Béguin est une ancienne entreprise de la Manche, située au Val-Saint-Père.

Au 19e siècle, un moulin déjà connu au Moyen âge au lieu-dit Le Moulinet est détruit et reconstruit lors de l'établissement de la nouvelle route d'Avranches à Pontaubault[1]. Il est alimenté par le ruisseau nommé le Moulinet.

En 1846, son propriétaire Louis Béguin met en place une machine à vapeur complétant la roue à aubes[1].

En 1921, un incendie anéantit le bâtiment remonté ultérieurement par l'entreprise Bollard et Brière[1].

Dans les années 1930, la société Béguin développe l'affaire en rattachant le moulin de Saint-Nicolas-près-Granville au moulin familial[1].

Vers 1950, la troisième génération de Béguin intègre la minoterie dans un grand groupe céréalier. Dans les années 1970, un nouvel incendie ravage l'entreprise qui est ensuite transformée en Musée de la Seconde Guerre mondiale.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Michel Coupard, Jack Lecoq et Sylvette Gauchet, Le Sud-Manche, éd. Alan Sutton, 2008, p. 26

48°39′6.03″N 1°21′11.28″O / 48.651675, -1.3531333