Boule de Lille

De Wikimanche

(Redirigé depuis Mimolette)
Boule de Lille
Mimolette Isigny cirée

La boule de Lille est un fromage de la Manche, fabriqué à Chef-du-Pont.

Il s'agit à l'origine d'un fromage typique du Nord, une mimolette, dont la fabrication, abandonnée dans sa région d'origine, a été reprise à Chef-du-Pont par la Fromagerie Coopérative Isigny-Sainte-Mère [1].

Il se présente, comme son nom l'indique, sous forme de boule de couleur orange vif « élégante avec sa croute lunaire, gage d'un affinage appliqué et patient » et « subjuguante par sa tendresse en bouche et ses notes gourmandes » [1]. On dit que c'était le fromage préféré du général de Gaulle [1].

La boule de Lille est fabriquée en Normandie depuis les années 1950 : « Nous avions au printemps un pic de production de lait et nous ne savions pas quoi en faire, explique Nicolas Jarossay, responsable fabrication. À cette époque, la mimolette connaissait une véritable crise. Délaissée par ses producteurs du Nord, elle était quasiment menacée de disparition. Nous avons alors décidé de prendre le relais et de sauver l'histoire et la culture de ce fromage. » [1].

Histoire

La mimolette a commencé d'être fabriquée en France au XIIe siècle sous Louis XIV lorsque Colbert décida d'interdire l'importation de de produits en provenance de Hollande, pays avec lequel la France était entrée en guerre [2]. C'est Colbert qui eut l'idée de colorer la pâte en rouge à l'aide du colorant, le roucou, pour qu'on ne confonde pas la mimolette avec l'edam, dont la fabrication est identique [1].

Préparation

La boule de Lille est un fromage à base du lait de vache, à pâte pressée non cuite, pesant en moyenne 2 kilos. L'affinage des mimolettes est soigneusement réglementé : 6 mois (jeunes), 12 mois (mi-vieilles), 18 mois (vieilles) et 24 mois (extra-vieilles) [1]. Pendant l'affinage, la mimolette est soumise à des acariens, les cirons, qui provoquent les aspérités de sa croûte [1]

Production

Près de 5 000 boules de Lille sont produites chaque jour à Chef-du-Pont, soit 3 300 tonnes par an [1]. Il faut 40 litres de lait pour produire un fromage de 4 kg [1]. En 2012, 60 tonnes de mimolette sont vendues aux États-Unis [3].

Embargo

En avril 2013, l'administration fédérale américaine chargée de la sécurité alimentaire décrète un embargo sur la mimolette, jugée risquée pour l'alimentation [3]. Elle affirme que le produit « semble être composé d'une substance malpropre, putride ou en décomposition, et paraît impropre à la consommation » [4]. En juin 2014, la Food and Drug Administration reconnaît son erreur et lève l'interdiction [5].

Export

Produit populaire à l'international on le retrouve souvent sous sa forme cirée (généralement en noir).

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 et 1,8 Jérémy Paradis, « Le plus normand des fromages du Nord », Au fil de la Normandie, n° 36, hiver 2012.
  2. Site internet Univers-fromages.com, consulté le 19 juillet 2013.
  3. 3,0 et 3,1 « Les États-Unis déclarent la guerre à la mimolette », L'Expansion, site internet, 3 juillet 2013.
  4. « Les États-Unis bannissent la mimolette », Le Parisien, 3 juillet 2013.
  5. « La mimolette repart aux États-Unis », Dimanche Ouest-France, 15 juin 2014.