Michel de Montreuil

De Wikimanche

Michel de Montreuil, dit le capitaine de La Chaux, né vers 1538, mort à Saint-Ouen-le-Brisoult (Orne) le 21 juin 1621, est une personnalité militaire de la Manche.

Capitaine de La Chaux, baron de Tollevast, seigneur de Vaugeois [1].

Biographie

De 1574 à 1584, il combat les protestants, d'abord menés par Gabriel de Lorges, comte de Montgomery dans la région de Domfront, puis prend le commandement de la ville et du château de Cherbourg [2]. Dans ces fonctions qui ont des implications civiles, militaires et religieuses, le capitaine de La Chaux sert avec autorité et compétence, lève des troupes, arme des navires, et est récompensé en étant nommé bailli d’épée du Cotentin, ce qui lui donne la suprématie sur toute la noblesse locale et le commandement de l’arrière-ban [2].

En 1593, il déjoue le plan des Ligueurs de s'emparer de Cherbourg le jour de la procession des Rameaux. Les ennemis sont défaits et faits prisonniers, et il leur fait couper la tête [1]. En mémoire de ce fait d'armes, les Cherbourgeois organiseront longtemps une procession autour de la ville et du château, appelée « la procession de La Chaux » [1]. En remerciement, le roi lui octroie 12 000 livres pour compenser les dépenses qu'il a faites [1].

Un de ses combats les plus difficiles est la réduction des révoltes et pillages organisés dans le Val de Saire, sous le commandement de François de la Cour, seigneur du Tourp, et de son fils [2].

Maintenu dans ses fonctions jusqu’à la promulgation de l’édit de Nantes (1598), Michel de Montreuil se voit confier en 1604 le commandement des ville et château de Saint-Sauveur-le-Vicomte [2].

La carrière de Michel de Montreuil permet d’éclairer certains aspects de l’histoire de la ville de Cherbourg durant le dernier quart du XVIe siècle. Ces aspects sont révélés par les mémoires qu’il a lui-même rédigés mais qui nous sont parvenus à travers ceux, manuscrits, de l’épouse d’un de ses descendants, la comtesse de La Chaux, et ceux, manuscrits également, d’un historien de Cherbourg, Gilles-Pierre Avoyne de Chantereyne, à qui la précédente les a communiqués au XVIIIe siècle [2].

Il est inhumé à Neuilly-le-Vendin (Mayenne).

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 Notice biographique, site internet Généanet, consulté le 17 juillet 2011, Lire en ligne.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 et 2,4 François Rosset, « Un gouverneur de Cherbourg sous la Ligue : Michel de Montreuil, dit le capitaine de La Chaux », Société nationale académique de Cherbourg, 2010, Lire en ligne.