Manche (mer)

De Wikimanche

(Redirigé depuis Mer de la Manche)
Carte de la Manche.png

La Manche (ou « English Channel » ou « Channel » en anglais) est une mer épicontinentale de l'océan Atlantique, située dans le nord-ouest de l'Europe, et qui s'étend sur une superficie d'environ 75 000 km².

Elle est longue de 500 km et large de 250 km au maximum entre la baie du Mont-Saint-Michel et l Devon (Angleterre) et de 32 km au minimum au pas de Calais [1]. Sa profondeur maximale est de 172 m. Les fonds se situent le plus souvent entre 30 m et 80 m [1].

La Manche orientale constitue avec le Pas de Calais l'une des zones maritimes les plus fréquentées du globe [1]. La circulation la plus importante se fait longitudinalement. Des sens uniques ont été institués, reconnus au plan international, pour diminuer les risques de collision.

La Manche orientale, bien qu'exploitée par un nombre restreint de navires (chalutiers artisans de pêche côtière, bateaux de petite pêche), produit plus de 80 % des produits déclarés par les pays pêchant dans ce secteur, non sans impact écologique et sur la ressource. Les principales espèces cibles sont la plie, le merlan, la morue et le rouget barbet. La culture d'huîtres et de moules y est pratiquée, mais moins intensément qu'en Atlantique. Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), sur le littoral français, y est le premier port de pêche français en tonnage débarqué, et premier port européen pour le traitement des produits de la mer. C'est par ailleurs une ancienne ville industrielle.

Dans sa partie septentrionale (Pas de Calais), en raison des courants parmi les plus importants au monde, l'eau est très turbide, mais en restant oxygénée. Les courants et la densité du trafic, ainsi que le nombre élevé de navires transportant des produits dangereux font de cette partie de la Manche une zone où les dangers et risques sont nombreux et importants.

Toute la Manche (lieu du Débarquement du 6 juin 1944) est aussi concernée par les séquelles de la Seconde Guerre mondiale, avec des centaines d'épaves de navires et avions datant des deux guerres mondiales et de nombreux dépôts immergés de munitions conventionnelles et chimiques. Dans le détroit, les courants parmi les plus violents au monde entretiennent un écosystème très particulier, parfois comparé à une gigantesque station d'épuration à lit fluidisé, ne pouvant toutefois absorber les excès de nitrates et phosphates que la mer y reçoit, ni les toxiques non biodégradables. Bien que non spectaculaire, la biodiversité y est significative et sa productivité bien plus encore. C'est une zone importante de frayères et de nourrissage pour les poissons, mais qui subit les impacts d'une pêche ancienne et intensive, et en particulier du chalutage, en sus des pollutions importantes d'origine terrestre ou marine. C'est aussi un très important couloir de migration pour les oiseaux et certains poissons.

Origine et sens ancien du nom

Le bras de mer qui sépare la France et l'Angleterre a dit-on été nommé Manche britannique par métaphore avec le nom commun « manche » qui désigne la pièce de vêtement dans laquelle s'enfile le bras.

Bien qu'en 1768, Bruzen de la Martinière répertorie dans son Grand Dictionnaire géographique, historique et critique plus de 15 Manches, l'usage du terme « manche » pour déterminer un détroit ou un canal va peu à peu disparaître pour être remplacé par ces derniers - hormis pour la Manche britannique.

Géographie

Arc-en-ciel en Manche. Vue du phare de Gatteville

Elle communique avec :
- la mer du Nord par le pas de Calais à l'est
- l'océan Atlantique à l'ouest.

Les courants s'orientent globalement vers le nord en marée montante, et vers le sud après la « renverse des courants » à marée descendante, mais le bilan entre les deux mouvements contraires montre toutefois un différentiel en faveur d'un lent mouvement de la masse d'eau vers le nord.

L'entrée de la Manche de l'Atlantique est marquée par les Sorlingues au nord et Ouessant au sud. Au nord du Cotentin, la fosse des Casquets plonge à environ 160 m de profondeur.

Les pays qui bordent la Manche sont :
- le Royaume-Uni au nord
- la France au sud.

Régions françaises bordées par la Manche : Hauts-de-France ; Normandie ; Bretagne.

Départements français bordés par la Manche : Nord ; Pas-de-Calais ; Somme ; Seine-Maritime ; Calvados ; Manche ; Ille-et-Vilaine ; Côtes-d'Armor ; Finistère.

Comtés anglais bordés par la Manche : Cornouailles ; Devon ; Dorset ; Hampshire ; West Sussex ; East Sussex ; Kent.

Divisions unitaires anglaises bordées par la Manche : Île de Wight ; Bournemouth ; Brighton and Hove ; Plymouth ; Poole ; Portsmouth ; Southampton ; Sorlingues.

Faune

voir l'article principal Faune sous-marine de la Manche

Transport

Par son statut de bras de mer entre l'océan Atlantique et la mer du Nord, la Manche constitue la principale voie maritime entre l'océan Atlantique et l'Europe du Nord. En 2005, presque 20 % du trafic mondial des navires déclarés passent par la Manche.

Le 6 mai 1994 est inauguré le tunnel sous la Manche, permettant de relier par voie ferroviaire la Grande-Bretagne et l'Europe continentale.

Il existe de nombreuses liaisons maritimes au départ de la France vers l'Angleterre, l'Irlande et les îles Anglo-Normandes.

Des traversées de ferry se font entre :

- Calais-Douvres
- Boulogne-sur-Mer-Douvres
- Dieppe-Newhaven
- Ouistreham-Portsmouth
- Cherbourg-Portsmouth
- Cherbourg-Rosslare
- Le Havre-Portsmouth
- Saint-Malo-Poole
- Saint-Malo-Weymouth
- Roscoff-Plymouth
- Jersey et Guernesey au départ de Granville, Diélette et Barneville-Carteret.

Culture

Le 7 janvier 1785, un ballon à gaz piloté par Jean-Pierre Blanchard et John Jeffries traverse la Manche dans le sens Angleterre-France.

Matthew Webb effectue la première traversée de la Manche à la nage le 25 août 1875. Gertrude Ederle est quant à elle la première femme à la traverser à la nage le 6 août 1926 en 14 heures, 39 minutes.

Le 25 juillet 1909, Louis Blériot est le premier à traverser la Manche en avion.

Le département de la Manche a pris son nom de la mer, et les îles de la Manche, c'est l'appellation autochtone en français de l'archipel qu'on appelle en France les îles Anglo-Normandes (Channel Islands en anglais).

Sites remarquables

- les îles Anglo-Normandes
- le Mont-Saint-Michel
- les plages du débarquement
- les falaises du pays de Caux
- la baie de Somme
- le site national des Deux Caps
- le cap de La Hague

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Basse-Normandie, pays de marins, Région Basse-Normandie, 2001.

Voir aussi