Maurice Ploquin

De Wikimanche

Maurice Jean Ploquin, né à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) le 23 mars 1905 et mort à Paris le 23 décembre 1980 [1], est un architecte de la reconstruction qui s'est établi et a exercé dans la Manche.

Biographie

La nouvelle église de Saint-Sauveur-de-Pierrepont (Ploquin, Lulé)

Il est le fils de Jean François Ploquin, et de Célestine Marie Coutarel[2].

Il entre aux Beaux-arts de Paris avant 1929, élève de Georges Gromort, où il est diplômé diplômé le 17 juin 1936, avec le projet d'une habitation en Île-de-France, pour laquelle il ne remporte qu'une mention passable.

On le retrouve architecte à Coutances, au sein du cabinet Alcher, Lulé et Ploquin entre 1949 et 1951, probablement aussi avec des bureaux à Lessay et La Haye-du-Puits, à Paris 6è de 1949 et 1967, Paris 8è de 1951 et 1962.

Il est domicilié à Paris XIVe de 1951 à 1973.

Il est agréé M.R.U. (Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme) pour la Manche, la Seine-et-Oise et l'Oise ; membre de l'Association des élèves et anciens élèves de l'École nationale et supérieure des Beaux-arts (ou Grande Masse de l'École des Beaux-arts) dès 1931 ; membre de la S.A.D.G. (Société des Architectes Diplômés par le Gouvernement) en 1940, et figure encore dans l'annuaire de cette société en 1973.

Réalisations dans la Manche

Notes et références

  1. « Acte de décès n° 3579 N - État-civil de Paris 14e - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1980.
  2. Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte sur le site AGORHA.

Article connexe