Maurice Cabart-Danneville

De Wikimanche

(Redirigé depuis Maurice Cabart Danneville)
Maurice Cabart-Danneville et sa femme Marguerite

Maurice Cabart-Danneville, né à Paris le 9 juin 1886, mort à La Glacerie le 2 mai 1942, est un homme politique de la Manche.

Biographie

Fils du député puis sénateur Charles-Maurice Cabart-Danneville (1846-1918), Maurice Cabart-Danneville suit des études de médecine. Il devient médecin, souvent celui des pauvres.

Il débute sa carrière politique aux élections législatives de 1928. Il se présente au second tour sans avoir participé au premier, comme il est possible à l'époque. Il ambitionne de rassembler les voix des trois candidats de droite qui se sont désistés en sa faveur [1]. Le Phare de la Manche dit alors de lui : « Devrait normalement regrouper sous son nom, les suffrages de ceux que dégoûtent les marchandages politiques... Mâtiné de socialiste humanitaire et de républicain sincère, est capable de remplir dans le domaine social, la tâche qu'il affirme vouloir prendre... ». Mais la manœuvre « de dernière heure » échoue et Cabart-Danneville est battu d'un peu plus de 600 voix par le socialiste Pierre Appell [1].

En 1928, il est élu conseiller général de Cherbourg, poste qu'il gardera jusqu'à 1940 [2]. En 1929, il est conseiller municipal de cette même ville.

En 1930, il se porte candidat à la succession de Gaudin de Villaine au Sénat, s'inscrivant dans la lignée politique de son père. Il est élu au second tour, le 27 juillet 1930. Puis réélu au premier tour le 10 janvier 1933, son mandat prend fin le 31 décembre 1941.

Inscrit à l'Union républicaine, il participe aux travaux concernant la marine, plus particulièrement sur la règlementation et les retraites de la marine marchande. Il fut également membre de la commission aux Affaires étrangères. Il ne prend pas part au vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain en 1940, et se retire volontairement de la scène politique, se réfugiant dans sa propriété des Sorbiers à La Glacerie.

Il est inhumé dans le cimetière de cette ville.

Ouvrages

  • "De l'entraînement respiratoire spiroscopique : dans les vomissemennts graves dits incoercibles de la grossesse" (1920)

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Jean Quellien, Les Élections dans la Manche, éd. Ocep, 1973.
  2. « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, n° 113-114-115, 1987.

Sources

  • « Cabart-Danneville (Maurice) », in Dictionnaire des Parlementaires français 1889-1940, Jean Jolly (dir.), PUF, 1960
  • « Une famille du Val-de-Saire », Revue du Département de la Manche, avril 1975, Tome 17 - fascicule 66, pages 79 et 80.
  • Le Phare de la Manche , 13 octobre 1928, « Le Docteur Cabart-Danneville », avec une illustration signée Ors.

Lien interne

Liens externes

Photos et illustrations