Match de football US Avranches-RC Lens (2014)

De Wikimanche

Le match de football US Avranches-RC Lens a lieu le 4 janvier 2014 à Avranches pour le compte des 32e de finale de la Coupe de France.

Au moment du match, l'US Avranches est 3e de son groupe de CFA avec un match en retard à jouer et le RC Lens est 3e de Ligue 2.

Il voit la victoire du RC Lens sur le score de 3-1.

C'est la huitième fois que l'US Avranches atteint ce stade de la compétition.

Feuille de match

Avranches, stade René-Fenouillère - US Avranches-RC Lens 1-3 (0-0). 4 600 spectateurs payants.
Arbitre : Christian Guillard.
Buts : Créhin (53e) pour Avranches. Coulibaly (81e), N'Diaye (84e), Cabon [csc] (90e) pour Lens.

Les équipes

  • Avranches (4-2-3-1) : Lugier - Fofana, Cabon, Hérauville (cap.), Bonenfant - Boateng, Créac'h (N'Dengila, 72e) - Pigeon (Schur, 86e), Pivaty, Théault - Créhin (Lembo N'Dongala, 75e).

Non utilisés : Dodard, Auffray, Hocianat, Gabé. Entraîneur : Richard Déziré.

  • Lens (4-5-1) : Riou - Boulenger, Landre, Yahia, Gbamin (N'Diaye, 79e) - Nomenjanahary, Le Moigne (cap.) (Fradj, 63e), Salli, Touré (Bourigeaud, 64e), Chavarria - Coulibaly.

Non utilisés : Aréola, Kantari, Cyprien. Entraîneur : Antoine Kombouaré

Le match

Un journaliste du site Internet de L'Équipe a suivi la rencontre avec intérêt et en fait le compte-rendu suivant :

« Avranches y a cru. Les Normands, qui évoluent habituellement en CFA, ont tenu tête à Lens, 3e de Ligue 2, samedi en 32e de finale de la Coupe de France, avant de s'incliner (3-1). Ils ont même mené au score pendant 30 minutes, après le but de Vincent Créhin sur une frappe à ras de terre du gauche à la 53e. Ce but venait récompenser l'engagement d'Avranches et le jeu déployé face à des Lensois timorés, empruntés, et incapables de se montrer dangereux autrement que sur coups de pied arrêtés. Pendant plus d'une heure, on n'a pas vu les deux divisions d'écart entre les deux équipes...
Mais comme souvent dans ce genre de rencontres, les amateurs ont fini par céder en fin de match, éreintés par les efforts fournis devant leur public. C'est sur coup de pied arrêté, justement, que Lens a trouvé la faille : à la 81e minute, Coulibaly poussait au fond des filets le ballon que la barre avait repoussé sur une belle tête de Chavarria sur corner. Trois minutes plus tard, le remplaçant Démé N'Diaye trompait à son tour Simon Lugier d'une belle reprise du gauche (84e), avant que le pauvre Cabon n'inscrive malencontreusement le troisième but lensois contre son camp dans le temps additionnel. Lens peut respirer, mais il lui faudra sans doute afficher un autre visage au prochain tour s'il veut rester ambitieux en Coupe...
.
S.C.[1] »


Sur le site internet foot-national.com :

« Lens s'est fait très peur ce samedi midi à Avranches. Le club de CFA a longtemps fait jeu égal avec celui de Ligue 2. La première mi-temps est équilibrée mais sans grosses occasions d'un côté comme de l'autre. Au retour des vestiaires, la défense lensoise se relâche et permet à Vincent Créhin d'ouvrir le score. Avranches gère son avantage mais à dix minutes de la fin, le match va basculer. Coulibaly égalise sur un corner. Le club de la Manche prend un coup sur la tête et va même encaisser un second but. N'Diaye donne l'avantage aux Lensois (84e). Dans les dernières secondes, Cabon marque contre son camp, mais il était déjà trop tard, Lens se qualifie pour les seizièmes de finale. » [2]


  • Le match décrit minute par minute sur lequipe.fr.
  • Le résumé vidéo sur le site Internet d'Eurosport qui retransmettait la rencontre.

Notes et références

  1. « Lens s'en sort bien », lequipe.fr, 4 janvier 2014 (Lire en ligne)
  2. Erwann Penland, « Lens qualifié dans la douleur à Avranches », site internet foot-national.com, (lire en ligne).

Article connexe