Massacre d'Avranches (1793)

De Wikimanche

Stèle commémorative.

Le massacre d'Avranches est un épisode de la chouannerie dans la Manche, qui a lieu le 21 novembre 1793 à Avranches.

800 prisonniers vendéens y sont fusillés par les troupes républicaines.

Le 21 novembre 1793, les troupes républicaines du général Sepher entrent dans Avranches que les Vendéens viennent d'abandonner pour aller livrer la bataille de Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), n'y laissant que des blessés et des malades. L'administration locale va chercher une cinquantaine de ces derniers à l'hôpital et les fait aussitôt fusiller sur le champ de Lansoudière [1].

Sur ordre du représentant Laplanche, la troupe républicaine ratisse la ville et les environs à la recherche de Chouans et de leurs sympathisants. Finalement, 800 personnes sont capturées. Conduites sur le plateau de Changeons, elles sont encerclées par trois bataillons de républicains, qui tirent jusqu'à exécution complète [1].

Rue de la Liberté, face à l'hôpital, une stèle commémore l'évènement.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Félix Jourdan, La Chouannerie dans l'Avranchin, 1907-1908 (lire en ligne).

Article connexe