Martinvast, Octeville et Tollevast (églises)

De Wikimanche

Des historiens de l'art [1] regroupent semble-t-il à juste titre Martinvast, Octeville et Tollevast dans une même « famille d'églises », avec des arguments tant historiques qu'architecturaux.

« une famille d'églises » ?

Ces arguments sont :

  • lumière chichement distribuée par d'étroites ouvertures.
  • maçonnerie en petit appareil pour les murs
  • nef sans collatéraux ni voute
  • chœurs étroits et profonds à voutes maçonnées (pour ces historiens le terme chœur englobe dans le même ensemble l'espace sous cloche, le chœur proprement dit plus l'abside). À l'origine les trois clochers avaient la même position entre nef et chœur, ce qui n'est plus le cas à Martinvast.
  • nombreux détails architectoniques, comme la disposition des culots, le profil des nervures, etc.

L'argument historique est que ces trois églises étaient sous le patronage de l'abbaye de Notre-Dame-du-Vœu, à Cherbourg, et construites dans la même période.

Comparaison visuelle

On remarque bien l'abside à plan semi-circulaire plus étroite que le chœur dans les trois cas, et le chœur plus étroit que le clocher à Octeville et Tollevast.

  • À Martinvast le clocher a été déplacé en « clocher porche ».
  • À Martinvast et Octeville, nef et transept sont des inventions du XIXe siècle.

Situations

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. Sources pour les trois églises
    • A. Montier, « L'église de Martinvast », La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc.. Manche 1re [-2e] partie., édit. Lemasle et Cie, Le Havre,1899, p. 14-16 (lire en ligne)
    • Lucien Musset, « Martinvast, église paroissiale Notre-Dame », Congrès archéologique de France : séances générales tenues … par la Société française pour la conservation des monuments historiques, edit. Derache, Paris, 1966, pp. 142-146 (lire en ligne).
    • A. Montier, « L'église d'Octeville », La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc.. Manche 1re [-2e] partie., édit. Lemasle et Cie, Le Havre,1899, p. 6-8 (lire en ligne)
    • A. Montier, « L'église de Tollevast », La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc ....Manche, partie 2, éd. Lemasle & Cie, Le Havre, 1899, p.19-21 (lire en ligne)
    • Lucien Musset, « Tollevast, église paroissiale Saint-Martin », Congrès archéologique de France : séances générales tenues … par la Société française pour la conservation des monuments historiques, éd. Derache, Paris, 1966, pp. 147-153 (lire en ligne).