Mariotte (Q-074)

De Wikimanche

Le Mariotte, numéro de coque Q-074, immatriculé ME, est un sous-marin construit à Cherbourg.

Historique

Le Mariotte, « sous-marin dit de haute mer - Concours 1906 », classe « Mariotte », est mis sur cale le 30 mars 1908 à l'arsenal de Cherbourg.

Submersible à coque unique, il est construit selon les plans de l'ingénieur Charles Radiguer.

Mis à flot le 2 février 1911, le Mariotte entre en service le 5 février 1913.

Le Mariotte est surnommé « La brosse à dents ». Il bat le record du monde de vitesse détenu par le sous-marin Archimède (Q-073) . Il conserve ce record pendant 35 ans.

Pendant la Première Guerre mondiale, le 25 juillet 1915, il fait route dans le détroit des Dardanelles ; route reconnue par le lieutenant de vaisseau Fabre, commandant du sous-marin, lors d'un vol de reconnaissance en hydravion. Le lendemain, il longe la côte d'Europe et plonge pour traverser un champ de mines qu'il franchit sans incident. Lors de la remontée, le submersible est stoppé ; son hélice est prise dans un filet que les Turcs viennent de tendre en travers du détroit. Ne pouvant se dégager, ayant fait surface près d'un mine et sous le feu d'une batterie turque, il replonge mais est touché par un obus qui perce son kiosque et arrache une des manches d'aération. Le sous-marin est hors d'usage. Le commandant fait détruire les documents secrets et saborde son bâtiment avant d’ordonner son évacuation. L'ensemble de l'équipage embarque dans une chaloupe turque et est fait prisonnier. Trois sous-mariniers décèdent en captivité en Turquie.

Fiche technique

Les caractéristiques du submersible sont indiquées dans l'article relatif à la classe Mariotte.

Distinctions

  • Le Mariotte est cité à l'ordre du jour (Journal officiel du 5 décembre 1919)

Notes et références


Lien interne