Marie-Louise d'Autriche

De Wikimanche

Portrait par François Gérard.

Marie-Louise d'Autriche, aussi Impératrice Marie-Louise, née à Vienne (Autriche) le 12 décembre 1791, morte à Parme (Italie) le 17 décembre 1847, est une personnalité politique liée au département de la Manche.

Fille aînée de l'empereur François Ier d'Autriche, elle se marie par procuration le 11 mars 1810 avec Napoléon Ier, empereur des Français, pour sceller le traité de Schönbrunn entre la France et l'Autriche. L'union civile est célébrée le 1er avril suivant au château de Saint-Cloud et la consécration du mariage a lieu le lendemain .

Elle est impératrice des Français de 1810 à 1814.

Elle ne suit pas son mari lorsque ce dernier est exilé à l'île dElbe ; elle rentre en Autriche.

Après la mort de Napoléon le 5 mai 1821, elle se remarie le 8 août suivant avec le comte autrichien Adam de Neipperg.

Après la mort de Neipperg, en 1827, elle se remarie en troisièmes noces en 1834 avec le comte français Charles-René de Bombelles.

Elle meurt en 1847, à 33 ans. Elle est enterrée à Vienne (Autriche).

Deux séjours à Cherbourg

En 1811, du 25 au 30 mai, elle accompagne à Cherbourg son mari Napoléon Ier venu visiter les travaux du port militaire en cours [1].

En août 1813, elle séjourne officiellement à Cherbourg du 25 août au 1er septembre [2]. Le 27 août, remplaçant son mari engagé dans la bataille de Dresde (Allemagne), elle préside notamment à l'inauguration de l'avant-port militaire [2].

Notes et références

  1. Voisin La Hougue, Histoire de la ville de Cherbourg continuée de 1725 à 1835 par Vérusmor, Impr. Boulanger, Cherbourg, 1825, p. 288-304.
  2. 2,0 et 2,1 Voisin La Hougue, Histoire de la ville de Cherbourg continuée de 1725 à 1835 par Vérusmor, Impr. Boulanger, Cherbourg, 1825, p. 304-319.