Marie-Léonie Vanhoutte

De Wikimanche

Marie-Léonie Vanhoutte épouse Redier, née en 1888, décédée le 4 mai 1967, est une personnalité militaire liée au département de la Manche.

Elle est infirmière-ambulancière au début de la Première Guerre mondiale. En février 1915, à Roubaix, elle rencontre Louise de Bettignies, une autre résistante et devient son lieutenant, sous le nom de guerre de "Charlotte".

Cette même année, elle tombe aux mains de l'ennemi et est condamnée à mort. Sa peine est commuée et on l'incarcère à la forteresse de Siegburg où elle contracte le typhus. Elle s'évade le 8 octobre 1918.

Elle s'éteint le 4 mai 1967 et repose désormais dans l'ancien cimetière de Hauteville-sur-Mer, dans le caveau de la famille Redier.

Distinctions

En 1919, la croix de guerre lui est décernée.

Elle reçoit la médaille militaire anglaise, la croix de chevalier de l'Ordre de l'Empire britannique ainsi que la Croix civique belge.

Le 27 février 1927, elle reçoit la croix de chevalier de la Légion d'honneur.

En 1966, elle est promue au grade d'Officier de la Légion d'honneur alors qu'elle est retirée dans une maison de repos de Boulogne-sur-Seine.

Hommage

La place, près de l'église de Hauteville-sur-Mer, commémore cette grande résistante.

Source

Rencontre avec la petite-fille de madame Vanhoutte dans l'église d'Hauteville-sur-Mer le 04 août 2011.