Actions

Marcel Legoupil

De Wikimanche

Marcel Louis Émile Legoupil, né à Flers (Orne) le 16 septembre 1894 et mort à Granville le 7 mars 1977, est une personnalité liée à la Manche.

Il est admis à l'École centrale des beaux-arts et manufactures en 1914 mais est mobilisé pour la guerre [1]. Après s'être illustré sur le champ de bataille, il devient instructeur de l'école de perfectionnement d'artillerie. Après sa démobilisation, il suit les cours de l'École centrale, d'où il sort ingénieur métallurgiste [2].

Le 1er janvier 1928, il devient gérant de la fonderie Nivard à Granville, dont il transmet la gérance à son fils Pierre en 1960 [1].

Élu juge suppléant le 10 décembre 1933, titulaire le 12 décembre 1937, premier juge le 23 mai 1943, il reste juge titulaire jusqu'au 2 décembre 1951 [2]. Il est président de la chambre de commerce et d'industrie de Granville de 1943 à 1944 et président du tribunal de commerce du 2 décembre 1951 au 26 septembre 1969. Il est porté à la présidence de la Conférence des tribunaux de commerce de Basse-Normandie [2].

En 1952, il fonde le Rotary-club granvillais [1].

Distinctions

  • Légion d'honneur (chevalier)
  • Ordre national du Mérite (officier)
  • Croix de guerre 1914-1918

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Ouest-France, 9 mars 1977.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Ouest-France, 15 avril 1970.

Lien interne