Marais

De Wikimanche

Quand le marais blanchit
Marais de la Claire-Douve

Un marais, par définition espace d'eaux stagnantes, est un type de paysage très fréquent dans la Manche.

La Manche a différentes zones de marais sur son littoral, tant à l'ouest qu'à l'est, là où l'altitude des terres est proche du niveau de la mer. L'une des plus importantes est celle du Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin, grande zone humide séparant la presqu'île du Cotentin du bocage du Sud-Manche.

Un marais est composé de plusieurs mares, peu profondes, reliées entre elles par des canaux et séparées par des buttes de terre ou de boue de faible hauteur. La faune et la flore des marais sont particulières. Les oiseaux des marais et les roseaux sont des exemples de cette spécificité. Tout cet écosystème reste dans un équilibre fragile qui ne peut être maintenu que par une protection des sites.

Un marais doit être aménagé, en particulier avec des digues et des canaux, pour pouvoir accueillir élevage, culture et constructions. Si une zone de marais sauvage est riche sur le plan écologique, elle est en revanche pauvre sur le plan économique. La protection à l'état sauvage de ce type de sites ne peut être efficace que si elle est volontariste.

À noter qu'entre Regnéville-sur-Mer et Bréhal, l'appellation marais est donnée, à tort puisqu'il n'y a là aucune eau stagnante, aux dunes de sable couvertes d'herbe qui bordent la côte.

Des marais dans la Manche

Toponymes dans la Manche

Commune
Cours d'eau
Autres

Bibliographie

  • Le Chanteux, « Tableau des marais du canton de la Haye-du-Puits », Annuaire des cinq départements de la Normandie, Caen, 1845, p. 427-461 (lire en ligne)
  • Corinne Boujot, De terre et d’eau. Au rythme de la blanchie dans les marais du Cotentin, CRéCET, 2003.

Lien interne