Manoir de Bosdel

De Wikimanche

(Redirigé depuis Manoir du Bosdel)
Chargement de la carte...
Manoir de Bosdel

Le manoir de Bosdel est une demeure seigneurale de la Manche, sise à Saint-Lô.

Histoire

Construit aux abords de la Vire, situé face à la falaise d'Agneaux, ce manoir fait partie d'un ensemble de petits châteaux avec plus en aval les châteaux de la Vaucelle, de la Palière (actuel hôtel de ville d'Agneaux) et de Sainte-Marie.

Les bâtiments qui composent le manoir sont disposés en forme d'équerre et appartiennent à deux époques différentes : la maison de maître date du XVIIe tandis que l'aile en retour, corps de ferme du Bosdel, est du XVIe [1].

La partie la plus ancienne est édifiée en 1595 par Ponthus Vincent, écuyer. C'est également lui qui fait construire le manoir de la Seigneurie à Saint-Lô [1].

La construction du bâtiment principal est l'œuvre de Nicolas Henri, sieur de la Beaumerie et du Boscdelle. La façade principale du manoir présente un pavillon central entouré de deux pilastres en briques se prolongeant au deuxième étage par des pilastres en pierre sous un fronton triangulaire [1].

Un étang borde toute la longueur du manoir. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands occupent une grande partie demeure sans y causer de dommage. La chapelle est transformée en pigeonnier pour pigeons voyageurs, utilisés pour transmettre des messages [2] Le domaine est bombardé. Une bombe tombe dans le plan d'eau soufflant la toiture, la plupart des fenêtres, lézardant les murs et faisant écrouler le plancher entre le rez-de-chaussée et l'étage. La deuxième bombe tombe sur la petite chapelle de la propriété la pulvérisant. Il n'en reste que les fondations, deux marches et du carrelage [1].

Après la guerre, le colonel Jean de Vaugrente, fait restaurer le manoir en conservant des traces d'obus ; à sa mort en 1982, son fils Hervé, lui aussi colonel, en hérite ; depuis le décès d'Hervé en 2008, son épouse Chantal de Vaugrente occupe les lieux [2].

Le manoir de Bosdel fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 1er avril 1946 [3].

Bibliographie

  • J. Musset, « Manoir de Bosdel », Annuaire des cinq départements normands, congrès de Saint-Lô, 1998, pp. 26-28

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 « Il était une fois.... Le Bosdel «, La Manche Libre, 31 août 2013.
  2. 2,0 et 2,1 « Le manoir du Bosdel, un miraculé de la guerre », La Manche Libre, 16 juillet 2022.
  3. « Notice n°PA00110585 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.